RDC-fin de mandat de Kabila: Étienne Tshisekedi appelle à une résistance pacifique.

[GARD align= »center »]

Le président de l’UDPS et président du comité des sages du Rassemblement de l’opposition congolaise, monsieur Etienne Tshisekedi a fini par s’exprimer un peu après l’officialisation du nouveau gouvernement congolais dont le premier ministre est Samy Badibanga, ancien conseiller spécial de monsieur Tshisekedi.

Dans une allocution de quatre minutes, le sphinx de Limeté est revenu sur la fin officielle du dernier mandat constitutionnel de Joseph Kabila. Pour le président de l’UDPS, monsieur Joseph Kabila ne peut plus engager le Congo et doit par conséquent quitter ses fonctions.

Pour les sympathisants de l’UDPS, l’allocutions d’Etienne Tshisekedi était très attendu. En effet, nombreux sont ceux qui comptaient recevoir de la part du patriarche, le fameux « mot d’ordre » afin de passer à l’action et opérer le soulèvement populaire.

Mais, monsieur Tshisekedi a surpris par le contenu de son message qui a appelé à une résistance pacifique. Autrement dit une résistance molle. 

« Qu’est-ce qu’une résistance pacifique? » s’interroge un internaute. Au risque de décevoir l’UDPS devra dans les heures à venir clarifier les choses

[arve url= »https://www.youtube.com/embed/LqSxxrGbIQI?showinfo=0″ align= »center » title= »RDC : Étienne Tshisekedi appelle à une résistance pacifique » description= »RDC : Étienne Tshisekedi appelle à une résistance pacifique »/]

 

[GARD align= »center »]

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
politiqueRDCudps

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Sénégal : Macky Sall salue la mobilisation des partenaires pour le financement du PSE

[GARD align= »center »] La table ronde de Paris est de convaincre les bailleurs de fonds et des investisseurs internationaux au siège

RDC : La dépréciation du Franc Congolais et les conséquences

[GARD align= »center »] Un petit tour dans la capitale suffit à établir le constat mitigeux. Depuis plusieurs semaines maintenant, le Franc

Burkina: le président Kaboré va être investi à Ouagadougou

[GARD align= »center »] Ancien baron du régime de l’ex-président Blaise Compaoré, Roch Marc Christian Kaboré va être investi mardi président de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*