RDC: Goma sous les obus

RDC: Goma sous les obus

La ville de Goma a finalement connu en ce mercredi 22 mai, les violences de la guerre qui a repris depuis le 20 mai entre les FARDC (l’armée congolaise) et les troupes rebelles du M23. Ce mercredi matin, la capitale du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC, a été frappée par plusieurs tirs d’obus.

Un contributeur du site France 24, Charly Kasereka a fait parvenir des photos qui témoignent des dégâts causés par les obus qui sont tombent dans la ville.

Trois habitations ont été touchées par le premier obus. Photo prise par Charly Kasereka.

Trois habitations ont été touchées par le premier obus. Photo prise par Charly Kasereka.

Le premier obus est tombé vers 10h dans le quartier de Kyeshero, situé à l’ouest du centre-ville de Goma, à proximité d’une position des FARDC. Il aurait fait un mort et treize blessés, selon un bilan provisoire.

À la mi-journée, d’autres obus ont touché l’ouest de la ville, faisant de nouveaux blessés. Les victimes ont été conduites dans un hôpital de Ndosho. L’origine des tirs d’obus n’est pas confirmée par des sources indépendantes, mais l’armée accuse le M23. Ces événements surviennent alors que le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, est arrivé en RDC pour la supervision de la mise en place de la force de dissuasion qui aura pour but de lutter contre les groupes rebelles qui déstabilisent l’est de la RDC depuis plus de dix ans .

Roger Musandji
Oeil d’Afrique
Avec France24

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
gomaM23RDC

Related Articles

La Cedeao adoptent un plan d’action pour des élections crédibles

Les commissions chargées de la gestion des élections en Afrique de l’ouest ont convenu d’un plan d’action pour améliorer les

Les écrivains congolais ont enfin un éditeur

Les problèmes de diffusion et de distribution sont permanents, faute de librairies dignes de ce nom Publier un livre au

Mali: accrochage sérieux dans le nord, un soldat français tué

Un soldat français, un légionnaire du 2e Régiment étranger de parachutistes, a été tué au Mali lors d’un accrochage sérieux

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Serge Kimbondo
    Serge Kimbondo 22 mai, 2013, 21:12

    Distraction; mm la banque mondiale v ns distraire pour rien c scenario n provoquer q par eux mm ils savent c q’ils font.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*