RDC : Gouvernement d’union nationale, Samy Badibanga consulte déjà

[GARD align= »center »]

Samy Badibanga|©DR

Samy Badibanga|©DR

Nouvellement nommé Premier Ministre conformément à l’accord issu du dialogue national, Samy Badibanga attend toujours entamer son travail afin de remplir les missions qui lui ont été assigné par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, parmi lesquelles, l’épineuse question d’organisation des prochaines élections. Mais avant d’y arriver, il lui faut d’abord confectionner son gouvernement. Une tâche à laquelle il s’est déjà adonné.

Après avoir rencontré le Chef de l’Etat, Joseph Kabila auprès de qui, il a reçu d’amples orientations, après avoir rencontré par la suite son prédécesseur, Augustin Matata Ponyo, question de reprendre officiellement le relais, place à présent au travail pour Samy Badibanga. Visiblement, pas de temps à perdre pour le néo locataire de l’Hôtel du gouvernement.

Le Gouvernement en gestation

Premier acte, c’est la formation du gouvernement. Avec qui travailler pour remplir les missions ? Où piocher ? Badibanga y pense déjà. La preuve, il vient d’entamer ce jeudi 24 novembre la phase de consultation des différentes parties susceptibles de faire partie de son équipe.

Comme un symbole, c’est à la cité de l’Union africaine, là où même s’est déroulé le dialogue national dont lui et son gouvernement son l’émanation qu’il a choisi de consulter. Comme l’on pouvait s’y attendre, c’est une pléthore des visiteurs.

Dans le lot, c’est d’abord la Majorité Présidentielle, qui est la première à être reçu par le Premier Ministre. La MP a été représentée par son Secrétaire Général Aubin Minaku accompagné par Henry Mova sakanyi, numéro du PPRD mais aussi Bahati Lukwebo, président de l’AFDC, un des partis populaires de la coalition au pouvoir.

Après la MP, ce serait le tour de Vital Kamerhe et son parti l’Union pour la nation congolaise. En outre, le programme très chargé de Samy Badibanga indique des entrevues avec l’opposition ayant pris part au dialogue que conduit Jean Lucien BUSA ensuite Steve Mbikayi, président du parti travailliste, Florentin Mokonda Bonza de la convention congolaise des démocrates, Pierre Matusila de l’Abako. La société civile devrait également être de la partie.

Une véritable longue et fastidieuse séance de consultation entamée par le nouveau Chef du Gouvernement devant déboucher à la formation de ce que tout le monde attend impatiemment : le gouvernement d’union nationale.

Union nationale, le mot est peut-être bien choisi d’autant plus que l’équipe à former devrait être représentative de toutes les parties prenantes à la situation politique.  Les consultations de Samy Badibanga devrait se poursuivre jusqu’au vendredi 25 novembre. Par ailleurs, s’il n’y aucune date connue quant à la publication de ce gouvernement, tout semble prédire qu’il devrait intervenir incessamment.

Entretemps, c’est déjà une première tâche ardue pour Samy Badibanga que celle de sortir un gouvernement au regard de la diversité des candidats et des forces en présence.  

Freddy Mulumba
Kinshasa – © OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

Freddy Mulumba

Freddy Mulumba

Journaliste basé à Kinshasa, République Démocratique du Congo


Tags assigned to this article:
RDCSamy Badibanga

[GARD align="center"]

Related Articles

RDC: Kinshasa veut donner une chance au désarmement des rebelles rwandais

[GARD align= »center »] Le gouvernement congolais a indiqué samedi qu’il voulait donner une chance au désarmement pacifique des rebelles hutu rwandais

RDC : mouvement contre la hausse de prix de l’Internet

[GARD align= »center »] Alors que dans le monde entier la grande tendance est à faciliter l’accès à internet à tous jusqu’au

RDC, salut au drapeau obligatoire dans toutes les écoles

Cette rentrée scolaire 2015 marque un renouveau pour les élèves de la République démocratique du Congo. Depuis la reprise de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*