La RDC impose le passeport et le visa pour les Congolais de Brazzaville

La RDC impose le passeport et le visa pour les Congolais de Brazzaville

[GARD align= »center »]

Richard Muyej

Le ministre de l’Intérieur, de la RDC, Richard Muyej

La République démocratique du Congo a annoncé mercredi que les ressortissants du Congo-Brazzaville voisin ne pourront plus entrer sur son sol avec un simple laissez-passer et qu’ils devront être munis d’un passeport et d’un visa.

Le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, a déclaré que cette mesure visait à rendre la pareille au Congo qui, accuse-t-il, a changé les conditions de voyage des Congolais de RDC souhaitant se rendre à Brazzaville en traversant le fleuve Congo, frontière naturelle entre les deux pays.

On a vu nos compatriotes refoulés parce qu’ils n’avaient que le laissez-passer, ce qui jusque-là était admis. On a exigé le passeport et le visa. Tout de suite, j’ai donné l’instruction à la DGM [Direction générale de la migration] d’en faire autant, a souligné M. Muyej.

[GARD align= »center »]

Nous avons tous été surpris par ce nouveau développement de ce qu’il convient maintenant d’appeler une crise, dont la durée peut affecter nos bonnes relations avec Brazza, a encore déclaré M. Muyej, ajoutant qu’une nouvelle réunion entre Kinshasa et Brazzaville était prévue.

Le ministre de l’Intérieur de la République du Congo, Raymond Mboulou, n’avait pu être joint mercredi en milieu d’après-midi pour apporter la réponse de Brazzaville aux accusations de M. Muyej.

Interrogé par l’AFP à Brazzaville, un conseiller du ministre des Affaires étrangères a cependant affirmé sous le couvert de l’anonymat qu’aucune mesure concernant l’obligation du passeport et du visa n’avait été prise et qu’une telle option n’était même pas envisagée à l’heure actuelle.

Une réunion interministérielle entre représentants des deux Congos doit avoir lieu vendredi, a-t-il ajouté.

[GARD align= »center »]

Une source au cabinet du directeur général de la police du Congo-Brazzaville a dit à l’AFP n’avoir pas connaissance de nouvelles directives relatives à l’entrée des Congolais de RDC sur le sol national.

Les relations entre les deux pays se sont tendues depuis le lancement, début avril au Congo-Brazzaville, d’une grande opération policière baptisée Mbata ya bakolo (la gifle des aînés, en lingala).

Officiellement, cette opération est destinée à combattre une recrudescence du banditisme imputée aux étrangers, et entre autres aux kuluna (délinquants de Kinshasa armés de machettes) réfugiés au Congo pour fuir la répression de la police kinoise.

Brazzaville reconnaît qu’environ un millier de Congolais de RDC ont été expulsés dans le cadre de Mbata ya bakolo mais, craignant une expulsion de force, même en règle, et face à la montée d’une hostilité manifeste de la population brazzavilloise, des dizaines de milliers de ressortissants de l’ex-Zaïre sont rentrés au pays.

D’après la RDC, des ONG et plusieurs victimes, l’opération s’est caractérisée par de graves exactions. Brazzaville a reconnu des dérapages et 17 policiers ont été radiés.

[GARD align= »center »]

La RDC, qui compte environ 76 millions d’habitants, est le dernier pays au classement de l’indice du développement humain des Nations unies. A Brazzaville, où les conditions de vie leur semblent meilleures, les ressortissants de la RDC exercent toutes sortes de métiers peu qualifiés.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
congoRDC

Related Articles

Washington sanctionne le général Olenga, un proche du président Kabila

François Olenga, général en charge de la garde rapprochée du président de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila,

La télévision publique sud-africaine contrôle le vocabulaire des journalistes

La télévision publique sud-africaine SABC a ordonné à ses journalistes de ne pas utiliser les mots « domaine » ou « Zumaville » pour

Vidéo – Congo : la population fuit massivement le sud de Brazzaville, théâtre de violences

[GARD align= »center »] Des milliers d’habitants du sud de Brazzaville ont fui leurs quartiers lundi après plusieurs heures d’échanges de tirs

10c ommentaires

Espace commentaire
  1. Snap Mbossa
    Snap Mbossa 21 mai, 2014, 18:03

    Poème : POUR MES CONGOS

    Deux pays,même peuple,
    Deux Etats,un seul nom :
    CONGO
    Deux soeurs,même sang :
    Kinshasa Brazzaville,
    Au destin scellé par un même fleuve :
    Le Fleuve CONGO
    Chargé d’une même histoire,
    Tristement oublier par certains.
    Pourtant nous avons une même culture,
    Nos chants sont vos chants,
    Le coq qui chante au petit matin chez vous,
    se fait entendre jusqu’à l’autre rive chez nous.

    Mais les vautours de l’époque coloniale,
    Auront beau ériger des frontières autour de nous,
    Les politiques macabres de nos dirigeants auront beau essayer,
    Ils ne parviendront jamais à effondrer nos liens sempiternels,

    Et toi jeunesse aveugle ,
    Ne sais tu donc pas que plus fort est ce qui nous unie?
    Aurai tu oublier que plus faible reste ce qui nous divise?
    D’ou vient donc cette psychose parmi nous?
    Comment dirai-je à un afghan d’aimer un américain,
    Si je n’ai pas dis à mon peuple d’aimer celui d’en face?

    A genoux ,je pouvais voir l’Afrique avancer ,
    Mais voilà que je suis debout,
    Je ne vois que des peuples qui se haïssent et s’entretuent.
    L’Afrique a un problème,et c’est nous le problème !

    Répondre à ce commentaire
  2. Tyna
    Tyna 23 mai, 2014, 00:47

    beau poème.C’est désolant ce qui se passe entre les deux Congos,à l’etranger les ressortissants de ces deux pays en souffrent car des conflits naissent.Trouvons le meilleur moyen de ressoudre la situation

    Répondre à ce commentaire
    • Snap Mbossa
      Snap Mbossa 26 mai, 2014, 12:29

      merci bcp!!! vous avez raison!!!! il y’
      a des conflits qui se naissent entre nous ici à l’étranger,c’est vraiment pitoyable!!

      Répondre à ce commentaire
  3. maldive25
    maldive25 25 mai, 2014, 20:46

    a la bonheur qu’il fasse en stre de decrager les rdeceins afin qu’ils n puissent traverser a brazza! si cela dependait de moi plus de traffics entre les 2 rives! on a expulsés 800000 ça se voit plus de criminalités chutes vertigineuses!et c n’etait q brazza ! demain ponton et mme ds les bourgs on va aller les delogers si pas en ! regles!hallucinant ses gens n’ont pas de carte d’identités et s’installent comme ça comme des roms de france pareil! triste!mme cprtmts se fichent des lois!

    Répondre à ce commentaire
    • Nyv Mbola
      Nyv Mbola 26 mai, 2014, 19:46

      Apprends à écrire en Français avant de venir faire ce genre de commentaires. C’est bien d’expulser les voyous, mais nous aurions souhaité que ce soit fait par les deux pays d’une manière conjointe, tout en informant mieux les populations. La tournure que les choses ont prise est difficile. ça risque de porter un coup dur aux relations entre le Congo et la RDC

      Répondre à ce commentaire
    • daniel Carlos
      daniel Carlos 19 janvier, 2015, 15:30

      Maldive 25, tu es 25 fois malade comme ton pauvre nom

      Répondre à ce commentaire
  4. felichandrack@yahoo.fr
    felichandrack@yahoo.fr 26 mai, 2014, 10:07

    rien ne sert à la haine nous devons reparer

    Répondre à ce commentaire
  5. felichandrack@yahoo.fr
    felichandrack@yahoo.fr 26 mai, 2014, 10:09

    c’est une bonne mésure entremprendre par nos dirigeants

    Répondre à ce commentaire
  6. celestin brel Ockandey
    celestin brel Ockandey 27 mai, 2014, 10:16

    Je pense que tout pays a ses lois la rdc a ses de même le congo brazza nous sommes frère mais l on doit pouvoir se dire la vérité ya pas plus criminel que de tuer une femme enceinte de sortir l enfant du ventre de sa maman de couper le sexe de mr le mettre dans la bouche de la sa femme moi je suis d accord et d avis ke le congo commence a gérer les etranger ki vivent dans son territoire pour reduire la criminalité qui a atteint un degré alarmant et de protéger la population car c est cela le role de l etat nos freres de la rdc peuvent faire autant sa sera legitime je conclu on disant il est normal ke la rdc se soucis de leurs ressortissants ils doivent pas oublier ke le congo brazzaville doit aussi se soucier de sa population

    Répondre à ce commentaire
  7. Emmanuel LaTouche Auteur/Poète
    Emmanuel LaTouche Auteur/Poète 30 mai, 2014, 05:26

    C’est très bien de parler de l’union …Mais pourquoi la division d’un people avec le meme sang… Sommes nous des Congolais(es) nous, nous devons toujours ensemble , avec le même sang, la même coutume et survive l’un à l’autre.
    Bon Courage les deux!
    Suis un Haitien/Americain… Mais j’aime beaucoup l’Afrique.
    Emmanuel LaTouche Auteur/Poète

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*