RDC : Joseph Kabila est respectueux de la constitution et il la respectera selon Aubin Minaku

RDC : Joseph Kabila est respectueux de la constitution et il la respectera selon Aubin Minaku

[GARD align= »center »]

Le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila

Le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila

Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale et secrétaire général de la Majorité présidentielle tente de rassurer l’opinion après des propositions faites par certains membre du parti au pouvoir de au président congolais de contourner la constitution pour se présenter à la prochaine élection présidentielle.

Aubin Minaku faisant un résumé des discussions tenues jeudi par les membres de la majorité présidentiel autour de Joseph Kabila dans sa ferme de Kingakati, a indiqué que ce dernier se veut respectueux de la Constitution.

«Le président de la République est respectueux de la constitution et il la respectera. Il sera remplacé le jour où il y aura un président de la République élu conformément à la constitution. Et donc, l’avenir de la République démocratique du Congo se construira sur pied de l’article 1er au dernier article de la constitution», a déclaré Aubin Minaku.

Des déclarations qui contraste avec celles tenues en début de semaine par Claude Mashala, secrétaire national du PPRD, le parti au pouvoir. M. Mashala a d’ailleurs initié une pétition, à titre personnel, pour changer la constitution dont certaines dispositions n’ont jamais été appliquées et permettre au président Kabila de briguer de nouveaux mandats présidentiels au terme de son second mandat en 2016.

Le président de l’Assemblée nationale congolaise parle de distraction le tollé soulevé par la déclaration de Claude Mashala ainsi que les réactions qui ont suivi de la part des politiques de l’opposition et de la majorité.

« Nous ne sommes même pas à la moitié du mandat que le souverain primaire a accordé à la majorité actuelle. Le souverain primaire congolais nous a accordé le pouvoir de vouloir et de faire jusqu’en 2016. Laissez d’abord le président de la République, les différentes institutions agir comme ils le font déjà actuellement dans l’intérêt du bien-être du peuple congolais. Le reste n’est que pure distraction parce que l’essentiel c’est que tout ce qui se fera à l’avenir se fera conformément à la constitution », a dit Aubin Minaku.

[GARD align= »center »]

Du côté de l’opposition, Jean-Claude Vuemba parle de « divertissement inutile » l’initiative de la pétition de Claude Mashala. Pour sa part, Clément Kanku invite Joseph Kabila de fixer l’opinion sur les déclarations contradictoires enregistrées ces dernières semaines de la part des membres de son camp.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
joseph kabilaRDC

Related Articles

RDC: Kinshasa veut donner une chance au désarmement des rebelles rwandais

[GARD align= »center »] Le gouvernement congolais a indiqué samedi qu’il voulait donner une chance au désarmement pacifique des rebelles hutu rwandais

Centrafrique: Hollande ordonne la protection des Français et de l’ambassade

Le président français François Hollande a demandé mercredi au ministre de la Défense de prendre toutes les dispositions pour assurer

RDC: heurts à l’université de Kinshasa dans un contexte sécuritaire tendu

[GARD align= »center »] L’université de Kinshasa a fait vendredi les frais du climat sécuritaire hypertendu dans la capitale congolaise avec des

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Sylla democrate
    Sylla democrate 22 mars, 2014, 05:17

    Dommage qu’il y’ait des irresponsables a l’image de ce claude Mashala fouteur de troubles en Afrique. Pourquoi il ne se presentera t-il pas +tot qu’exiger la modification d’un article qui consacre le renforcement des institutions et par dela de la paix et du developpment socio economique?

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*