RDC: Kabiliste ou Tshisekediste: faut-il choisir?

RDC: Kabiliste ou Tshisekediste: faut-il choisir?

 [GARD align= »center »]

Photo montage : Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi

Photo montage : Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi

Les politiciens congolais sont souvent définis non pas par leur appartenance idéologique mais plutôt par leur affiliation à la majorité au pouvoir ou non.

Contrairement à d’autres pays appliquant le multipartisme démocratique, les élus sont associés à l’idéologie du parti qu’ils représentent. On dira, un socialiste, un libéral, il est de gauche ou de droite et même des extrêmes. On parlera de républicain ou de démocrate, des conservateurs ou des travaillistes, des sociaux démocrates, des libéraux ou des écologistes etc…

En RDC par contre, tout est lié à l’exercice du pouvoir ou non, et il n’est pas rare de voir la presse présenter les hommes politiques de cette manière (l’opposant tel, le kabiliste untel,…). La démocratie étant à ses balbutiements, les partis politiques n’ont quasi pas de doctrine. Dans leur majorité, ils font tous allusion au bien-être social et au progrès économique sans fil conducteur apparent. Les besoins étant encore basiques; routes, eau, électricité, justice et nourriture détaillent les programmes électoraux.

De ce fait, les acteurs politiques se partagent en deux camps. Ceux au pouvoir et ceux qui n’y sont pas. La démarcation relève alors d’un simplisisme plat; on est de la majorité présidentielle ou de l’opposition. Les deux camps étant représentés généralement par deux figures politiques emblématiques. Encore faut-il définir les contours de ces deux fortifications. S’il est facile de délimiter la mouvance présidentielle, il n’en est pas de même pour les « opposants » tant on sait qu’ils s’opposent à tout ou rien selon l’actualité. Tantôt aux institutions, parfois aux hommes qui les représentent ou carrément aux lois de la république.

On est kabiliste ou tshisekediste, quelque fois lumumbiste pour les nostalgiques et péjorativement mobutiste pour quelque uns. Ces deux derniers pouvant se retrouver aussi bien dans les arcanes du pouvoir comme dans les méandres de l’opposition. On ne sait presque rien sur leurs motivations si ce n’est celle de conserver le pouvoir pour les uns et de le conquérir pour les autres. Quelques voix se sont fait entendre pour parler d’unetroisième voie, mais ce mouvement s’est finalement rallié à une frange de l’opposition réputée républicaine.

Au final, c’est le citoyen qui se perd, obligé sans cesse de justifier son appartenance de peur d’être associé à ce qui pourrait apparaître pour la tare du moment. Ce clivage montre aussi à quel point le système politique est encore immature en RDC. L’élite sensée éclairer le peuple obstrue la voie de l’éducation politique en restant confiné dans un simple duel de personne et d’ego.

En RDC, on est kabiliste ou pas, de l’opposition radicale ou pas et on n’a pas d’autres choix. Déclarer n’être ni de l’un ni de l’autre paraît suspicieux aux yeux de ceux qui ont déjà choisi leur église. Peux-t-on réduire tout un peuple à si peu de considération?

©WakatiYetu

WakatiYetu

WakatiYetu

La liberté d'écrire, de lire, de penser… Kongo


Tags assigned to this article:
kabilakinshasaRDCtshisekedi

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

RD Congo : révision ou abrogation de la Constitution ?

 [GARD align= »center »] Selon l’ambassadeur Théodore Mugalu et d’autres ténors de la famille politique du président de la République Démocratique du

De la terre RD Congo, qui en est le propriétaire ?

[GARD align= »center »] Pour la plupart d’entre nous, je dirais une minorité, la question ne s’est jamais posée pour savoir si

Congo : De l’imbroglio constitutionnel à l’impasse politique

[GARD align= »center »] Depuis l’adoption dans les conditions de déficit démocratique de la nouvelle constitution imposée au peuple Congolais le 25

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*