RDC: La CENI attend des éclairages sur le financement de ses activités pour avancer

[GARD align= »center »]

CENI EN RDC

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) – DR

Lors d’un point de presse qu’il a animé mercredi à Kinshasa, Corneille Nangaa Yabeluo, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a évoqué des préalables avant la publication d’un nouveau calendrier électoral.

En effet, pour Corneille Nanga trois calendriers ont été déjà publiés et non pas été exécutés. Ce qui pose déjà un problème. Mais n’empêche, il faut quand même que l’actuelle CENI publie un nouveau chronogramme de ses activités.

« Même ce soir, la CENI est capable de publier un nouveau calendrier réaménagé… Tout le monde est d’accord, partis politiques de la Majorité comme de l’Opposition, qu’on ne doit pas organiser les élections sans avoir intégré les nouveaux majeurs, car ça pose déjà un problème du fichier électoral », a déploré le président de la CENI.

Le président de la CENI se réjouit du consensus entre différentes parties prenantes dans le processus sur ce point et annonce que la CENI travaille déjà sur l’intégration des nouveaux majeurs dans la liste électorale.

En dehors de la problématique de la normalisation du fichier électoral, le président de la CENI a évoqué les problèmes financiers auxquels son institution est confrontée.

« La CENI doit avoir un éclairage net sur la question de financement des opérations électorales avant de publier un nouveau calendrier », a indiqué Corneille Nanga.

La RDC devrait organiser l’année prochaine, des élections présidentielles à la fin de l’actuel quinquennat de Joseph Kabila. A plusieurs, l’opposition à dénoncer des tentatives de blocage des de l’organisation de ces élections pour permettre à M. Kabila de rester un peu plus au pouvoir.

Dans le même temps, d’autres prêtent au Chef de l’Etat congolais de vouloir modifier la Constitution pour briguer un autre mandat après une quinzaine d’années passée à la tête du pays.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
ceniéléctionsRDC

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

Ministre des congolais de l’étranger, Antoine Boyamba: « Je suis prêt à travailler avec les combattants »

[GARD align= »center »] Le remaniement du gouvernement congolais par le président Joseph Kabila, le 6 decembre 2014, a vu le retour

RDC : Expulser plus de 112 mille ressortissants de Brazzaville est une affaire très grave selon Lambert Mende

[GARD align= »center »] En marge de la visite d’Etat du Président de la République Démocratique du Congo (RDC) à Paris, le

Les congolais durcissent leurs actions combattantes!

L’arrivée de Paul Kagame à Paris suite à l’invitation de Nicolas Sarkozy, soulève beaucoup de contestations. Des opposants hutu aux

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*