RDC: « La dissolution du Parlement en gestation »

Des députés nationaux de la RDC le 15/12/2012 au palais du peuple à Kinshasa, lors du discours du prédisent Joseph Kabila sur l’état de la nation devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des députés nationaux de la RDC le 15/12/2012 au palais du peuple à Kinshasa, lors du discours du prédisent Joseph Kabila sur l’état de la nation devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Selon le quotidien, ce forum déciderait du report des élections prévues l’année prochaine, de la reconstitution d’une nouvelle Majorité au Parlement qui permettrait ainsi l’adoption d’une nouvelle Constitution.

« Les informations en circulation font état de la nomination, au terme du dialogue, de 200 députés nationaux  et 100 sénateurs pour constituer le Parlement de la transition. Le nouveau Parlement étant appelé à se transformer en chambre constituante pour l’élaboration et l’adoption de la nouvelle Constitution », révèle le  quotidien.

Le journal croit même savoir qu’un groupe de juristes, incluant des experts de l’Université de Liège en Belgique et de l’Université de Kinshasa, travaillent sur ce qui devrait être le projet de Constitution de la 4ème République.

Une nouvelle constitution censée inaugurer la quatrième République, redonnant ainsi la chance à l’autorité morale de la MP de se lancer dans une nouvelle bataille présidentielle, fait savoir Le Potentiel.

Certains journaux parus ce lundi reviennent sur la polémique au sein du MSR. Autrefois deuxième force politique de la Majorité présidentielle, ce parti en a été exclu et a rejoint l’opposition.

Mais seulement, voilà ! L’un des fondateurs de ce parti politique, Me Yoko, dénonce la trahison du contrat moral qui lie le MSR au président Joseph Kabila.

Avec Radio Okapi.


Tags assigned to this article:
constitutiondialogue nationalparlementRDC

[fbcomments]

Related Articles

Le Nigérian Akinwumi Adesina élu président de la Banque africaine de développement

Le ministre nigérian de l’Agriculture, Akinwumi Adesina, a été élu jeudi à Abidjan président de la Banque africaine de développement

Assemblée générale extraordinaire de la CAF sur fond de manœuvres pour la présidence

La Confédération africaine de football (CAF) tient, ce lundi aux Seychelles, une assemblée générale extraordinaire consacrée à la modification de

Togo: l’UPF réétudie la place de la femme dans les médias des pays francophones

[GARD align= »center »] Après 1980 et 2005, Lomé, la capitale togolaise accueille depuis jeudi les 44e assises de l’Union de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*