RDC : l’armée prend aux rebelles la ville de Rutshuru

RDC : l’armée prend aux rebelles la ville de Rutshuru

Les éléments des FARDC au Nord-KivuL’armée congolaise a pris dimanche après-midi le contrôle de Rutshuru, occupant ainsi une deuxième place forte de la rébellion du M23, qu’elle affronte à nouveau depuis trois jours dans l’est de la République démocratique du Congo, a annoncé le gouverneur provincial.

« Rutshuru vient de tomber entre les mains des FARDC (Forces armées de la RDC). Il y a eu quelques combats mais ils (les rebelles) ont pris la fuite« , a déclaré à l’AFP le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku, ce que le porte-parole de l’armée dans la province, le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, a confirmé.

Un habitant de Rutshuru, Bruno, a également expliqué que Rutshuru Centre, le chef lieu de la région de Rutshuru, avait été libéré.

« Je suis très content! C’est toute la population qui est très contente. C’est une grande manifestation: des femmes, des hommes, des enfants ont étalé des pagnes dans la rue, ils ont jeté des fleurs sur les soldats pour les remercier de leur soutien… C’est magnifique!« , s’est-il réjoui.

« Maintenant, les tirs sont du côté de Rubare, à 6 km d’ici« , a-t-il précisé.

Plus tôt dans la journée, l’armée et la brigade d’intervention de l’ONU se sont déployés à Kiwanja, où la Monusco dispose d’une importante base et où le M23 s’est livré à de nombreux pillages. Au cours de l’opération, un Casque bleu tanzanien a été tué.

Vendredi, de violents combats, les plus vifs depuis fin août, avaient repris entre l’armée et le M23 dans la région de Kibumba. Kibumba, postée sur un plateau à près de 1.800 mètres d’altitude, verrouille la zone contrôlée par la rébellion M23 plus au nord. Dimanche après-midi, d’intenses combats s’y déroulaient encore.

Le M23 est actif depuis mai 2012 au Nord-Kivu. Des experts de l’ONU accusent régulièrement le Rwanda et l’Ouganda – malgré leurs démentis – de soutenir la rébellion.

Le 21 septembre, les pourparlers de paix en cours à Kampala avaient été suspendus entre M23 et pouvoir central, faisant craindre une nouvelle flambée de violence au Nord-Kivu, riche province agricole et minière déchirée par la guerre depuis une vingtaine d’années.


Tags assigned to this article:
enfants soldatsguerreM23RDC

Related Articles

Orange en RDC dans les tout prochains mois

Aucune date officielle n’est avancée pour  l’événement dans le secteur de la téléphonie mobile en RDC car la transformation de

La RDC ne compte que 85 pédiatres, se plaint le Dr Kamanga

La République démocratique du Congo (RDC) ne compte que quatre-vingt-cinq pédiatres pour une population estimée à soixante-dix millions d’habitants, s’est

Nouveau président à la tête du M23 après la destitution de Runiga

La nouvelle est tombée durant la journée d’hier, plus précisément vers les après-midi, Bertrand Bisimwa devient président du M23 ,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*