RDC : le gouvernement promet de sanctionner les militaires ayant des rapports avec les FDLR

RDC : le gouvernement promet de sanctionner les militaires ayant des rapports avec les FDLR
Le gouvernement va sanctionner les éléments des Forces armées de la RDC (FARDC) qui seraient entrés en contact avec les rebelles rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), a déclaré mardi à la presse le ministre des Médias chargé des relations avec le Parlement et de l’initiation à la nouvelle citoyenneté et porte- parole du gouvernement, Lambert Mende.
M. Mende, qui réagissait à un nouveau rapport du groupe d’ experts de l’ONU, a toutefois souligné que la responsabilité d’un pays ne peut pas s’évaluer à travers le comportement des éléments de l’armée.
« A partir du comportement d’une unité de l’armée, on ne peut pas prétendre que le gouvernement soutiendrait les FDLR. S’il s’ avérait vrai qu’il ya collaboration, le gouvernement va sanctionner ces éléments », a-t-il souligné.
Il a déclaré que la RDC ne veut plus voir le M23, ni les FDLR comme mouvements armés sur son territoire.
« Ce qui peut nous réjouir et réjouir le peuple congolais c’est la disparition totale du M23 en tant que mouvement armé et la disparition totale des FDLR en tant que mouvement armé sur le sol congolais », a indiqué M. Mende.
Le récent rapport des experts de l’ONU accuse certaines unités des FARDC de collaborer avec les FDLR, affirmant également que le nombre des combattants du M23 et des FDLR, déployés dans la région, a fortement diminué et qu’ils seraient très affaiblis à cause des dissensions internes et de désertions.
Oeildafrique.com avec  Xinhua

Tags assigned to this article:
M23RDCrwanda

Related Articles

Gabon : Ali Bongo lance une chaîne satellitaire d’informations

[GARD align= »center »] Le Gabon a lancé le mardi dernier sa chaîne satellitaire d’informations en continue baptisée «Gabon 24», a annoncé

RDC: Lex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

[GARD align= »center »] L’ex-rébellion congolaise du Mouvement du 23-Mars (M23) souhaite un nouveau programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) pour

RDC : la communauté internationale tire la sonnette d’alarme pour les élections

La communauté internationale tire la sonnette d’alarme pour les élections en République démocratique du Congo et appelle à un sursaut

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*