RDC: le pouvoir rassure sur le sort de Christopher Ngoyi, un militant associatif détenu au secret

RDC: le pouvoir rassure sur le sort de Christopher Ngoyi, un militant associatif détenu au secret
Christopher Ngoyi, activiste de droits de l’homme le 10/02/2015 au ministère de l’Intérieur à Kinshasa lors de sa présentation à la presse par la police judiciaire.

Christopher Ngoyi, activiste de droits de l’homme le 10/02/2015 au ministère de l’Intérieur à Kinshasa lors de sa présentation à la presse par la police judiciaire.

Les autorités congolaises ont présenté publiquement mardi un militant associatif détenu au secret depuis près de trois semaines, Christopher Ngoy, qui est apparu en bonne santé à l’occasion d’une cérémonie organisée à l’occasion de son déferrement en justice.

Il s’agit de rassurer sur le fait que M. Ngoy est bel et bien vivant, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Évariste Boshab, après les inquiétudes formulées par plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme.

Officiellement, la cérémonie au ministère de l’Intérieur, devant quelques ministres et hauts responsables des services de sécurité ainsi que quelques dizaines de défenseurs des droits de l’Homme et journalistes, a marqué le transfèrement de M. Ngoy à l’office du procureur général de la République.

Président d’une petite ONG de défense des droits de l’Homme, M. Ngoy, était détenu depuis le 21 janvier.

M. Ngoy Mutamba fait partie des organisateurs des manifestations de rue des 19 et 20 janvier 2015 dont le but déclaré était de renverser les institutions de la République, a affirmé le colonel Romy Ekuka Lipopo, commissaire provincial adjoint chargé de la police judiciaire de Kinshasa.

Il n’a pas été interpellé pour des motifs politiques mais plutôt […] pour avoir posé des actes répréhensibles qu’il a reconnus sur procès verbal, a-t-il ajouté.

M. Ngoy est poursuivi pour dix infractions, dont incendie volontaire, vandalisme, propagande subversive, incitation à la désobéissance civile, incitation à la haine raciale, incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir ou à la discipline, ou encore atteinte à la sûreté intérieure de l’État.

Avant d’être emmené, M. Ngoy a chaleureusement salué ses confrères. Je suis fier de ce que vous faites. (…) Il faut sauver le Congo, leur a-t-il glissé, sourire aux lèvres. Lors d’un court entretien avec M. Boshab, il a déclaré: J’espère que j’aurais une bonne justice.

Une marche pacifique a été annoncée pour le 16 février à Kinshasa afin d’obtenir sa libération.

Du 19 au 22 janvier, des manifestations avaient éclaté à Kinshasa et dans plusieurs autres villes du pays pour dénoncer le projet de loi électorale alors examiné par le Parlement, avant de dégénérer en émeutes et pillages. La contestation a été violemment réprimée et 27 à 42 personnes, selon les sources, ont été tuées au cours de ces troubles.

La contestation s’était cristallisée autour d’une disposition du projet de loi qui aurait pu permettre au président Joseph Kabila, en poste depuis 2001, de rester au pouvoir au-delà du terme de son mandat fin 2016. Plusieurs opposants estiment que la nouvelle loi adoptée le 25 janvier risque toujours d’entraîner un report de la présidentielle de 2016.

Selon les autorités, quelque 350 personnes ont été arrêtées au moment des troubles. De même source, on indiquait fin janvier que plusieurs dizaines d’entre elles avaient été condamnées à des peines allant de 8 à 12 mois de prison pour divers délits en rapport avec les émeutes et que plusieurs dizaines d’autres avaient été relâchées.

L’organisation de défense des droits de l’Homme américaine Human Rights Watch avait dénoncé alors une vague d’arrestations arbitraires visant selon elle des dirigeants de l’opposition.

Le chef de la Mission de l’ONU en RDC (Monusco), Martin Kobler, avait appelé pour sa part le 28 janvier le gouvernement à respecter l’État de droit et à déférer en justice les personnes arrêtées ou à les relâcher si elles s’avèrent innocentes.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
RDC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

RDC: Guillaume Soro a visité l’hôpital du Cinquantenaire

Le président de l’Assemblée nationale de la Côte- d’Ivoire, accompagné par celui de la RDC, Aubin Minaku, s’est dit impressionné

Valérie Trierweiler souhaite un vote d’une résolution concernant la protection des femmes en RDC

La compagne du président de la France, Valérie Trierweiler, a exprimé jeudi à Genève son souhait d’un vote d’une résolution

Les nouvelles règles sur la valeur en douane de l’OMC ne sont pas appliquées dans la CEMAC

Le ministre gabonais du Commerce Fidèle Mengue Me Engouang a avoué lundi que les nouvelles règles sur la valeur en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*