RDC: le président du M23 parti à Kampala pour rencontrer Museveni

RDC: le président du M23 parti à Kampala pour rencontrer Museveni

Le président du M23 est parti jeudi à Kampala pour rencontrer le président ougandais Yoweri Museveni, à la demande de ce dernier, a annoncé un porte-parole du mouvement rebelle, à Goma, une importante ville de l’est de la République démocratique du Congo (RDC) occupée par le M23.

Le président du M23 est parti jeudi à Kampala pour rencontrer le président ougandais Yoweri Museveni, à la demande de ce dernier, a annoncé un porte-parole du mouvement rebelle, à Goma, une importante ville de l’est de la République démocratique du Congo (RDC) occupée par le M23.

Le président du M23 Jean-Marie Runiga Lugerero, qui devait tenir une conférence de presse dans un hôtel de Goma dans l’après-midi, a été appelé en urgence à Kampala (…) pour aller discuter avec son excellence le président Museveni a déclaré à l’AFP Amani Kabasha, chargé de communication du M23.

Ce déplacement, le premier officiel d’un leader du M23 depuis la création du mouvement en mai, intervient au lendemain d’une réunion à Kampala du président de la RDC Joseph Kabila avec ses homologues du Rwanda Paul Kagame et de l’Ouganda Yoweri Museveni qui ont, dans une déclaration commune, exigé du M23 l’arrêt immédiat de son offensive et son retrait de Goma.

Jeudi, avant d’être appelé à Kampala, M. Runiga Lugerero a posé comme préalable à tout retrait du M23 de Goma de dialoguer avec le président Kabila.

Il faut se mettre autour d’une table avec la société civile, la diaspora, l’opposition, le gouvernement, qu’on puisse parler de tous les problèmes des Congolais. On attend une offre du président Kabila pour le dialogue, a-t-il déclaré à l’AFP.

Un sommet extraordinaire de la Conférence internationale sur les Grands Lacs (CIRGL), consacré à la situation en RDC se tiendra samedi à Kampala, en présence notamment des présidents Kagame et Kabila, ont annoncé jeudi des sources officielles.

L’ONU et Kinshasa accusent le M23 d’être une force supplétive de Kigali dans l’est de la RDC. Des experts de l’ONU ont récemment accusé également Kampala de soutenir militairement cette rébellion. Rwanda et Ouganda démentent catégoriquement ces allégations.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.



Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 08 octobre 2016

[GARD align= »center »] Niger: 22 soldats tués dans une attaque jihadiste dans un camp de réfugiés Le Niger a été frappé

« L’actualité africaine en 5 titres » du 15 novembre 2016

[GARD align= »center »] Le gouvernement bissau-guinéen dissous Le président de la Guinée-Bissau a annoncé lundi la démission du gouvernement dirigé depuis

Le sommet Francophonie confirmé à Kinshasa

La garantie en a été donnée lors de sa 85e session tenue le 28 juin à Paris, en présence du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*