RDC : Les chrétiens catholiques protestent contre la balkanisation à travers le pays

RDC : Les chrétiens catholiques protestent contre la balkanisation à travers le pays

Les chrétiens de l’église catholique et ses 47 diocèses ont organisé le 1er août une marche à travers la RDC pour protester contre la balkanisation et la situation sécuritaire dans l’est du pays. Les chrétiens catholiques protestent contre la balkanisation

A Kinshasa, les chrétiens catholiques se sont retrouvés dans les différentes paroisses que constituent l’ archidiocèse de Kinshasa avec des banderoles qui se ditaient « Non au pillage de nos ressources, non à la balkanisation de la RDC, et non aux violences et à la guerre en RDC ».

« Cette marche n’ est pas pour un parti politique, c’ est la marche de l’ unité du peuple congolais pour dire non à la balkanisation. Nous appelons le gouvernement et la communauté internationale à arrêter la guerre et à rétablir la paix dans l’ est du pays », a indiqué l’ abbé Leonard Santedi, secrétaire général de la Conférence nationale épiscopale du Congo (CENCO).

D’après lui, cette marche, qui regroupe les 14 doyennés que constituent l’ archidiocèse de Kinshasa, est une marche dans la fraternité, la paix et l’ unité.

Le ministre de l’ intérieur Richard Muyej Mangez, qui a autorisé la tenue de cette marche, a déclaré que « c’ est le moment de constituer un front fort pour faire face au complot qui se développe dans l’ est de notre pays ».

M. Muyej a également invité les Congolais à participer massivement à cette marche organisée par l’ église catholique contre la guerre dans l’ est du pays et la balkanisation de la RDC.

Depuis mai dernier, les rebelles du mouvement du 23 mars (M23) ont pris le contrôle de plusieurs villages, et ont repoussé l’ armée régulière jusqu’à près de la ville de Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu.

Le M23 est composé principalement des ex-combattants de Congres Nationale pour la Défense du Peuple (CNDP), intégrés dans l’ armée congolaise dans le cadre d’ un accord de paix signé le 23 mars 2009 avec le gouvernement de la RDC. Ces rebelles réclament les plus strictes applications de ces accords et la reconnaissance des grades de leurs combattants.

 

Source

 

 


Tags assigned to this article:
BalkanisationchretiensguerreM23marcheRDC

Related Articles

Congo : Après le Niger, la Côte d’ivoire bénéficie d’un prêt de 100 milliards de la part de Brazzaville

Durant sa visite d’Etat en République de Congo en juin dernier, le président de la République de Côte d’ivoire, Alassane Ouattara avait

46 officiels libériens suspendus pour n’avoir pas déclaré leur patrimoine

Dans un souci de montrer une fois de plus son intransigeance face au fléau de la corruption qui gangrène son

RDC: le chef de l’opposition congolaise, Etienne Tshisekedi décédé à Bruxelles

[GARD align= »center »] Revenu à Bruxelles pour suivre une série des examens contrôles du à sa maladie, le président de l’UDPS

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*