RDC: Les groupes rebelles à l’est en panique avant l’arrivée de la force neutre

RDC: Les groupes rebelles à l’est en panique avant l’arrivée de la force neutre

L’arrivée de la birgade d’intervention pour traquer tous les groupes rebelles qui  jusqu’à présent perpétuent des crimes ignobles à l’Est de la RDC, ne convient pas aux hommes du M23.  Selon le porte parole militaire de la MONUSCO qui estime que cette dernière possède la cartographie de toute la province du nord, et plus précisément tous les coins où se trouvent les groupes armées.

La nouvelle inquiète le M23 qui se dit prêt a engager et se défendre, hier même le 23 a adressé une correspondance au parlement Sud-Africain sur la question de l’envoi des troupes Sud-Africaines qui seront dans la composition de la brigade, lui annonça qu’il manifestera une résistance farouche et que donc, il sera enregistré trop des morts du coté des civils, comme de deux cotés opposés(M23, brigade d’intervention),une autre correspondance fut adressé aux coordonateurs des affaires humanitaires des nations-unies à Kinshasa

Dans la nuit d’hier soir  le M23 a bloqué des containers contenant du matériel de la Monusco dans les territoires de Rutshuru sous contrôle de ces derniers.

En effet, selon les sources sûres, qui renseignent qu’une dizaine de véhicules transportant du matériel de construction de la Monusco sont bloqués par les rebelles du M23 depuis quatre jours à Kiwanja et à Kibumba. Ces deux cités sont respectivement situées à environ 70 km et 30 km au Nord de Goma dans la province du Nord-Kivu.

Pour eux, le motif est celui ; le contenu de ces containers de la Monusco est suspect. Le M23 exige l’ouverture de ces containers avant de traverser l’espace sous son contrôle. Selon certains conducteurs de ces véhicules, les rebelles ont déjà saisi tous les bordereaux d’expédition et toutes les clés de contact.

très tôt ce matin sur presque toutes les chaines locales, le porte-parole de la Monusco, Madnodje Mounoubai, a confirmé cette information par ces mots : «Nous avons environ dix véhicules transportant du matériel de construction pour la section Engeneering de Beni vers Goma. Ces véhicules ont été illégalement bloqués par le M23 au niveau de Bunagana», a déclaré Madnodje Mounoubai.

Ce dernier demande au M23 de respecter les instructions du conseil de sécurité, par ce qui suit :«C’est cette attitude que le conseil de sécurité dénonce. Nous voyons là que le M23 a mis en place une administration illégale, des barrières illégales. Le conseil de sécurité leur a d’ailleurs demandé de mettre fin à ces barrières illégales et à cette tentative de mettre en place une administration parallèle »,

Ainsi donc, certains observateurs avérés qualifient cette attitude du m23 comme une panique avant le déploiement de la brigade d’intervention, d’autres par contre jugent cette attitude de provocatrice servant au M23 d’alibi d’attaquer Goma le plutôt possible.

Mwanza Kasongo
Goma / Oeil d’Afrique


Tags assigned to this article:
force neutreM23RDC

Related Articles

La longue attente des victimes en Centrafrique

Alors que deux journées d’audience ont été consacrées fin juin à trois victimes non participantes au procès de Jean-Pierre Bemba

RDC: Samy Badibanga gouvernera t-il le Congo?

La Cenco et la classe politique ont offert aux Congolais, en guise de cadeau pour la nouvelle année, un accord

RDC : Joseph Kabila va améliorer davantage condition de la femme congolaise

[GARD align= »center »] IL s’est ouvert à Kinshasa lundi, le 2e forum des femmes francophones présidé par la présidente centrafricaine, Catherine

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*