RDC: l’ONU dénonce la diffusion d’une vidéo du meurtre de ses experts

[GARD align= »center »]

Un montage photo des deux experts onusiens, Zaida Catalan (de double nationalité suédoise et chilienne) et Michael Sharp (Américain) tués en mars au Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo afp.com – BERTIL ERICSON, TIMO MUELLER

Les Nations unies ont critiqué lundi 24 avril la décision des autorités congolaises de présenter une vidéo montrant ce qu’elles affirment être les assassinats de deux experts de l’ONU tués en mars dans le pays, affirmant que la décision pourrait gêner l’enquête.

Les autorités de la République démocratique du Congo avaient montré à la presse quelques heures plus tôt cette vidéo d’environ deux minutes, dans le but apparent d’écarter les soupçons qui pèsent sur Kinshasa, dans cette affaire.

« La vidéo est une preuve du crime. Nous ne pensons pas qu’elle aurait dû être publiée. Nous ne pensons pas qu’elle aurait dû être montrée », a affirmé le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric. 

« On ne peut qu’imaginer combien cela est traumatisant pour les familles des victimes », a-t-il déploré, précisant que la vidéo est authentique.

Sur la vidéo, on aperçoit un homme et une femme qui correspondent au signalement des deux experts, Michael Sharp (Américain) et Zaida Catalan (Suédo-chilienne) entourés par sept personnes parlant tshiluba, la langue dominante au Kasaï, coiffés de bandeaux rouges et armés de machettes, de bâtons, et pour l’un d’un vieux fusil.

Rapidement, les deux étrangers sont contraints à s’asseoir par terre puis abattus. Un adolescent coupe alors la tête d’une des victimes.

Ils faisaient partie d’un panel d’experts qui enquêtaient sur l’existence de fosses communes dans la région.

Le Kasaï-central et trois autres provinces voisines sont en proie à des violences mêlant miliciens, policiers et soldats. Elles ont fait des centaines de morts au minimum depuis septembre, après le soulèvement de partisans d’un chef coutumier local, Kamwina Nsapu, tué en août par les forces de l’ordre après s’être rebellé contre les autorités congolaises.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
onuRDCvidéo

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

RDC : les fonds de connexion à la fibre optique ont été détournés, selon le ministre Kin-Kiey Mulumba

Lors de son interpellation à l’Assemblée nationale jeudi 7 juin, le ministre des Postes et télécommunications a avoué que la

Angola : Le réseau wifi est désormais disponible gratuitement à Luanda

[GARD align= »center »] Le ministère angolais des Télécommunications et de l’Information a procédé ce samedi 30 août, au lancement du projet

CAN 2017 : Paul Biya salue les Lions qui ont mis les Egyptiens « dans la sauce »

[GARD align= »center »] Le président camerounais Paul Biya a salué mercredi à Yaoundé, lors d’une réception au palais présidentiel, le talent

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*