RDC : L’opposant Pierre-Jacques Chalupa et près de 400 autres prisonniers bénéficient d’une grâce présidentielle

RDC : L’opposant Pierre-Jacques Chalupa et près de 400 autres prisonniers bénéficient d’une grâce présidentielle
Gabriel Mokia et Chalupa accompagné de ses avocats le 30/07/2012 à la prison centrale de Makala à Kinshasa, lors d’une audience publique. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Gabriel Mokia et Chalupa accompagné de ses avocats le 30/07/2012 à la prison centrale de Makala à Kinshasa, lors d’une audience publique. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La prison centrale de Makala a connu une purge ce vendredi 22 novembre à la remise en liberté de près de quatre-cents (400) prisonniers condamnés dans des affaires civiles. Ces libérations font suite à la grâce présidentielle accordée le 23 octobre dernier par le chef de l’Etat, Joseph Kabila. Au rang de ces prisonniers graciés, on note des personnalités comme l’opposant Pierre-Jacques Chalupa, qui purgeait une peine de 4 ans de prison pour usurpation de nationalité et faux et usage de faux, ainsi que le banquier Roger Yaghy, ancien patron de la Banque congolaise, qui avait été condamné à 7 ans de prison pour blanchiment d’argent.

La grâce présidentielle collective s’applique à 168 personnes condamnées pour des faits bénins par le parquet général de la Gombe et 224 autres par le parquet général de Matete. Cette libération a été accueillie tout en joie par l’orchestre de la prison. Aussitôt la libération annoncée, plusieurs familles des prisonniers libérés sont venues rencontrer leurs parents libérés. Naturellement, certains des prisonniers qui sont désormais libres n’ont pas manqué l’occasion d’exprimer leur gratitude au président de la République congolaise.

[wp_ad_camp_1]

Il n’y pas que Pierre-Jacques Chalupa, Roger Yaghy et les autres qui vont profiter de la mesure de la grâce présidentielle de Joseph Kabila. Dans la Province Orientale, 44 détenus de la prison centrale de Kisangani avaient été libérés le 15 novembre. Le 18 novembre dernier, 27 prisonniers de la prison centrale de Kasapa, à Lubumbashi (Katanga) et 34 prisonniers du camp de détention d’Osio, à 17 kilomètres de Kisangani, (Province Orientale), ont été libérés. Le 30 décembre prochain, 6 prisonniers vont bénéficier d’une réduction de peine. 18 autres en bénéficieront le 30 décembre 2014 et d’autres en 2015.

C’est dans l’application des recommandations des dernières concertations nationales tenues au mois de septembre à Kinshassa et surtout celle concernant l’apaisement politique que Joseph Kabila avait signé une ordonnance portant commutation de la peine capitale en perpétuité, réduction de la perpétuité à vingt de prison et la remise des peines infligées à certains prisonniers. Toutefois, les personnes condamnées pour assassinat, atteinte à la sûreté de l’Etat et vol à main armée sont exclus de la grâce présidentielle qui vise la réconciliation et la cohésion nationales.

Oeildafrique.com

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
kabilakinshasaprisonRDC

Related Articles

RDC-Rwanda: Echanges de tirs entre soldats congolais et rwandais à la frontière

[GARD align= »center »] Des échanges de tirs ont opposé pendant plusieurs heures mercredi matin des soldats congolais et rwandais à la

RDC : Kinshasa crée finalement une commission d’enquête sur la vidéo de massacres dans le Kasaï

[GARD align= »center »] Une commission conduite par des hauts magistrats militaires a été dépêchée dans la région du Grand-Kasaï en vue

Réinsertion des rebelles en RDC: l’ONU appelle au déblocage des fonds

Les Nations unies ont appelé mercredi la communauté internationale et le gouvernement congolais a débloquer les fonds nécessaires pour la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*