RDC: MSF est préoccupé par la disparition de 11 membres

RDC: MSF est préoccupé par la disparition de 11 membres

L’ONG Médecins sans Frontières (MSF) est préoccupé par la disparition de 11 membres de son personnel congolais survenue au cours des derniers jours à Pinga, localité située dans la province du Nord-Kivu, théâtre de lourds affrontements, a indiqué un communiqué parvenu mardi à l’Agence Xinhua.

« On dénombre 11 membres du personnel congolais qui ne se sont pas présentés à leur travail et sont actuellement portés disparus », a indiqué le communiqué, ajoutant que « MSF s’inquiète beaucoup du fait que des civils font régulièrement les frais de cette violence ».

« Après la première vague d’attaques du 5 mai dernier, une grande partie de la population a pris la fuite dans la forêt qui jouxte la ville. D’autres ont cherché refuge à l’hôpital municipal, mais des hommes armés les ont forcés à ressortir. Des maisons ont été pillées et brûlées, et un combattant a été décapité, ce qui a provoqué un vent de panique dans la ville », a poursuivi le communiqué.

Dans la province du Nord-Kivu, MSF continue de fournir, malgré les conditions difficiles, des soins de haute qualité dans quatre hôpitaux de référence, 12 centres médicaux et quatre postes de santé.

(Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration)

(Xinhua)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
MSFRDC

Related Articles

Congo: Denis-Christel Sassou, fils du Président congolais cité dans une affaire de corruption

Un lanceur d’alerte a fait parvenir à l’ONG suisse «La Déclaration de Berne», spécialisée dans les recherches sur la corruption

RDC – Freddy Matungulu: « Je défis le gouvernement de prouver ses accusations d’insurrection »

[GARD align= »center »] Freddy Matungu, président de Congo Na Biso (CNB) était l’invité de Roger Musandji. Il revient sur les événements

RDC: Une chanson pour les femmes violés

Beaucoup avaient critiqué la démarche des combattants, aujourd’hui appelés patriotes. Mais le résultat est là. Apres les blocus de concerts (werrason, fally, papa wemba),

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*