RDC: Paris craint le risque des trafics d’armes

RDC: Paris craint le risque des trafics d’armes

Les affrontements en cours entre l’armée congolaise et les mutins offriraient une opportunité aux différents marchands d’armes.

Le ministère français des Affaires étrangères et européennes a récemment exprimé sa crainte de voir des trafics d’armes renforcer les groupes armés congolais actifs dans l’est de la RDC. Cette situation résulterait des affrontements en cours entre les forces loyalistes et les mutins du général Bosco Ntaganda ainsi que du colonel Sultani Makenga dont l’une des conséquences immédiates est la recrudescence des attaques d’autres groupes armés.

Selon Paris, les trafics d’armes constituent un grave danger pour la sécurité régionale. Elle appelle les pays de la région à s’engager activement dans le règlement de cette crise en veillant scrupuleusement au respect de l’embargo décidé par le Conseil de sécurité. La France se soucie également de nombreuses personnes obligées de se déplacer pour fuir la guerre. Elle invite l’armée congolaise et la Monusco à travailler en étroite collaboration pour garantir l’accès humanitaire à cette population et renforcer la protection des civils.

Par ailleurs, le ministère français des Affaires étrangères salue le choix fait par le gouvernement congolais de chercher à arrêter Bosco Ntaganda et souhaite qu’il soit remis à la Cour pénale internationale (CPI). Il demande également à toutÉtat auprès duquel il chercheraitrefuge de le remettre aux autorités compétentes. Bosco Ntaganda est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la CPI.

Jules Tambwe Itagali

 



Related Articles

RDC: ÉtienneTshisekedi de plus en plus isolé

La participation des élus de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à l’Assemblée nationale n’entamera pas son ancrage

Egypte présidentielle 2012 : Morsi commence ses contacts avec les présidentiables

Le candidat du parti de la Liberté et de la Justice à la présidentielle, Dr. Mohamed Morsi, a commencé ses

Droit de Cité: Micro trotoir à Paris sur l'incendie du siège de l'UDPS

Dans cette une émission Droit de cité la parole est encore une fois donnée aux congolais pour qu’ils réagissent sur

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*