RDC : Le peuple sera consulté, s’il le faut et conformément à la constitution

RDC : Le peuple sera consulté, s’il le faut et conformément à la constitution

[GARD align= »center »]

Le président de l’assemblée nationale congolais, Aubin Minaku

Le président de l’assemblée nationale congolais, Aubin Minaku

Au lendemain de la rencontre entre le président Joseph Kabila et les membres de sa famille politique à Kingakati (périphérie Est de Kinshasa), le président de l’Assemblée nationale et Secrétaire général de la Majorité présidentielle (MP), Aubin Minaku s’est prononcé sur la question de la modification de la Constitution comme nous l’indiquons hier.

« S’il faut consulter le peuple, nous le ferons conformément à la constitution. Il n’a pas été question d’élaborer des stratégies pour violenter la constitution de la RDC mais d’évaluer les réalisations de cette plate-forme politique.», a déclaré Aubin à Kinshasa qui assure que les manœuvres de révision de la constitution dénoncées par l’opposition ne seraient qu’un «faux débat ».

« Parler de la révision de la constitution, parler 2016, c’est leur droit parce que cette même constitution consacre la liberté d’expression. La Constitution prévoit elle-même ses mécanismes de révision, mais nous n’en sommes pas là.», a indiqué le président de l’Assemblée nationale congolaise. Pour lui, seul le peuple congolais décidera de l’avenir du pays.

« En tout état de cause, cette constitution, c’est le peuple qui nous l’a confiée et il appartiendra à ce même peuple de décider de l’avenir de la République. Pour nous, c’est là l’essentiel. Notre devoir, c’est d’honorer le mandat du peuple et s’il faut consulter ce peuple nous allons le consulter conformément à la constitution», a-t-il affirmé.

Déjà après la réunion du jeudi, M. Minaku déclarait que Joseph Kabila est respectueux de la constitution et il la respectera. « Il sera remplacé le jour où il y aura un président de la République élu conformément à la constitution. Et donc, l’avenir de la République démocratique du Congo se construira sur pied de l’article 1er au dernier article de la constitution», avait-il déclaré.

Cette sortie de Aubin Minaku contraste avec des déclarations tenues en début de semaine par Claude Mashala, secrétaire national du PPRD, le parti au pouvoir. M. Mashala a d’ailleurs initié une pétition, à titre personnel, pour changer la constitution dont certaines dispositions n’ont jamais été appliquées et permettre au président Kabila de briguer de nouveaux mandats présidentiels au terme de son second mandat en 2016.

[GARD align= »center »]

Le président de l’Assemblée nationale congolaise parle de distraction le tollé soulevé par la déclaration de Claude Mashala ainsi que les réactions qui ont suivi de la part des politiques de l’opposition et de la majorité.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
RDC

Related Articles

CAN 2013 Éliminatoires: les résultats du 3e tour aller

Les manches aller du 3eme et dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013 se déroulent ce week-end à travers

« L’actualité africaine en 5 titres » du 25 juillet 2016

[GARD align= »center »] Après l’agression d’une de ses danseuses, Koffi Olomidé s’excuse et regrette « au plus profond de lui-même »

Mauritanie: le président de retour à Nouakchott dans une ambiance de fête

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz est rentré samedi à Nouakchott après 40 jours passés en France pour des

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. Japhet
    Japhet 23 mars, 2014, 12:46

    Tout Cela c’est distraire ce people congolais enfin de le jaungler après nous vous connaissons déjà vous êtes entrain de pèse l’emotion des nous qui sommes congolais ayant l’amour de ce pays des nos ancêtres RDCongo

    Répondre à ce commentaire
  2. Mao carl
    Mao carl 27 mars, 2014, 08:52

    malheurs a nous les congolais par ce que nous avons une courte mémoire, voyons ceux qui avaient la loi a l’époque du feu maréchal que ce qu’ils sont devenus? De grés ou de force jk et ses complices vont quitter le congo, qu’ils changent la constitution ou pas ils doivent degager

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*