RDC: ROGER LUMBALA TRAITRE OU ETERNEL REBELLE ?

RDC: ROGER LUMBALA TRAITRE OU ETERNEL REBELLE ?

Depuis l’arrestation de Ntaganda, le M23 aile Makenga intensifie sa croisade, le 23 mars, le groupe a célébré l’anniversaire de la signature des accords de la paix passée à Goma à l’hôtel IHUSI avec le gouvernement. Cette fois-ci c’est à Kibumba, a quelques mètres de la ville de Goma que ce dernier a célébré cet anniversaire.

Le groupe a présenté ses hauts dignitaires parmi lesquels figurent un visage connu de tous : ROGER LUMBALA.

Le chef militaire du M23 a une canne royale dans sa main gauche. Sultani Makenga rigole quand on en parle.

Pourquoi cette canne royale après avoir chassé Bosco Ntaganda ? L’homme fort de Bunagana dit que Bosco Ntaganda s’était infiltré dans le M23 depuis Novembre 2012. Il s’en était opposé mais Ntaganda a créé un réseau avec Jean-Marie Runiga et Baudoin Ngaruye pour s’opposer. Sur la question de son intégration dans l’armée Congolaise ; Sultani Makenga dit que toute solution viendra du dialogue de Kampala.

Le tombeur de Ntaganda en fait un sujet de précision : « j’avais averti que si Bosco Ntaganda venait dans mon territoire je lui chasserai et je l’enverrai à La Haye. Aujourd’hui il va répondre de ses actes. Sultani Makenga dit que si un jour il était accusé comme Bosco Ntaganda il va répondre.

J’ai osé insister sur sa canne, pourquoi il tient une canne comme Laurent Nkunda à la belle époque du CNDP, est-il un roi à présent comme SULTANI son nom l’indique ? Lui demanda un journaliste sur place ;il a répliqué en rigolant : C’est mon père qui m’a nommé Sultani ».

Sultani Makenga le faiseur des présidents du M23 est réellement dans la peau d’un chef à qui on ne résiste pas. Bertrand Bisimwa qui le connait très bien ne doit pas être un autre Runiga. Sa canne royale est un signal permanent.

Le président de l’ex-RCD/N est derrière Sultani Makenga. Il peut se contenter de la cinquième rangée qui lui a été réservée lors de la dernière descente du M23 à Kibumba, au Nord de Goma. Il a bien choisi son camp qui compte des érudits des rebellions depuis l’AFDL en 1996. Sur sa rangée était tout de même d’autres ténors du M23-Makenga contre Ntaganda ;Amani Kabasha qui était adjoint de l’ex-porte-parole devenu président, Bertrand Bisimwa. Tout dernière comme pour rester dans l’ombre de la puissance, René Abandi qui choisit de ne pas se faire voir pourtant il pèse beaucoup car c’est lui le chef, désormais, des délégués qui doivent retourner à Kampala pour achever le dialogue avec le gouvernement. Ainsi Roger Lumbala a décidé de bien suivre Makenga contre Ntaganda, pourtant il est venu au M2 » sous la présidence du bishop Runiga. On comprend bien aussi pourquoi il ne pouvait pas se prononcer durant les combats entre les deux ailes du M23.En étant du côté du plus fort, Lumbala se maintient pour ne pas sombrer comme des velléitaires qui comptent les jours au camp de déplacés de Nkamira ou se sont volatilisés dans le silence du Rwanda sans parler du bagnard de La Haye. Il y a ceux qui restent introuvables comme André Pantanjila , le proche de Mbusa Nyamwisi qui avait choisi le camp de Bosco Ntaganda et qui a fui dans la suite des vaincus.

Mwanza Kasongo
Goma / Œil d’Afrique

20130326-130443.jpg


Tags assigned to this article:
M23RDC

Related Articles

Zimbabwe: Mugabe admet pour la 1ère fois des erreurs dans la réforme agraire

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a admis pour la première fois des erreurs dans la très controversée réforme agraire des

URGENT – Le Président Kafando aurait été arrêté en conseil des ministres

Des membres de la Garde présidentielle burkinabé ont arrêté mercredi le président de transition Michel Kafando, le chef du gouvernement

Les Africains ne veulent pas sortir de cette dépendance envers le Nord

Par Patrick Mbeko Franchement, même si l’Occident cause beaucoup de tort à l’Afrique, force est de reconnaître aussi que les Africains

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*