RDC : Situation sous contrôle du gouvernement après une attaque terroriste à Kinshasa

RDC : Situation sous contrôle du gouvernement après une attaque terroriste à Kinshasa

 [wp_ad_camp_3]

la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) Des individus non identifiés ont attaqué ce lundi matin la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) par des tirs à armes lourdes. Des habitants de la commune de Liguala et du quartier du camp militaire Nkokolo situé à proximité de la RTNC ont témoigné de l’attaque affirment avoir entendu des coups de feu. D’autres qui devaient se rendre au travail dans les environs ont reçu l’ordre de leurs employeurs de restent chez eux.

A cette mi-journée, le gouvernement de la RDC assure avoir maîtrisé la situation après l’attaque contre le bâtiment de la Radiotélévision nationale congolaise, l’aéroport de N’djili et l’Etat-major de l’armée congolaise à Kinshasa. « Le gouvernement tient à informer les populations que notre ville de Kinshasa sur ces trois sites a subi une attaque terroriste par un groupe non encore identifié, un groupe inconnu qui s’en pris aux éléments des forces de défense et de sécurité chargé de garder ces trois sites qui sont des sites stratégiques.

La réaction des forces armées de la République Démocratique du Congo et de nos forces de sécurité en général par exercice de légitime défense et par devoir de neutralisation d’une agression terroriste a été prompte et sévère », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende. Le premier bilan fait état d’environ 40 assaillants tués.

Le ministre Lambert Mende a en outre appelé la population à vaquer à ses occupations. « Le gouvernement tient à féliciter les forces armées de la République Démocratique du Congo et d’une manière générale, toutes les forces de sécurités qui ont coopéré avec les forces armées de la république.

 [wp_ad_camp_2] 

Le gouvernement appelle les populations de Kinshasa victimes de cette agression terroriste (…) à vaquer normalement à leur occupation et à faire échec à l’objectif de cette agression qui a été de terroriser la population ». Plus de 40 groupes rebelles sévissent depuis une décennie en RDC et surtout à l’Est dans la région de Goma. Au mois de Novembre, le pouvoir de Kinshasa a vaincu les rebelles du M23 et a signé avec eux un accord de paix à Nairobi.

Didier Assogba
Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
kinshasa

Related Articles

La presse n’en a que pour Drogba

En Angleterre comme en Allemagne, la presse s’agenouille devant Didier Drogba ce dimanche matin. Du côté des vainqueurs comme des

Libéralisation de l’espace audiovisuel ivoirien: 4 télévisions privées autorisées à s’installer

[GARD align= »center »] La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) de Côte d’Ivoire, organe de régulation du secteur audiovisuel, a

Gambie: face à Yahya Jammeh, la société civile ne cède pas

[GARD align= »center »] Abubacarr Jah est plus habitué au milieu stérile des salles d’opération qu’aux manifestations de rue. Il y a

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*