RDC : Vers des élections municipales et locales en 2014

RDC : Vers des élections municipales et locales en 2014
CENI en RDC

(Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration)

La feuille de route pour l’organisation des prochaines élections municipales et locales en République Démocratique du Congo est désormais connue. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a levé un coin de voile sur la question le vendredi dernier lors d’une rencontre avec les délégués des partis politiques qui étaient réunis au Palais du peuple.

En effet, lors de la rencontre, la Commission électorale nationale indépendante a projeté la feuille de route pour l’organisation du cycle électorale 2013-2016. Aucun détail n’a été donné concernant la feuille de route. Mais il est à tenir que selon les révélations du président de la Ceni, l’abbé Malu Malu que ces élections urbaines, municipales et locales se tiendront dans le courant de l’année 2014.

Mais des précisions restent à faire en début de chaque année budgétaire  pour le déroulement de chaque élection.

« Quoi qu’il en soit l’année 2014 est électorale et va connaître des élections urbaines, municipales et locales. Il faudra attendre janvier 2014 pour avoir le calendrier électoral des élections urbaines, municipales et locales. Janvier 2015 pour connaître les opérations en ce moment là. Et janvier 2016 en ce qui concerne l’élection présidentielle et législatives nationales », a expliqué l’abbé Malu Malu.

Pour les élections provinciales, la Commission électorale nationale indépendante a sa proposition. Le président et les membres de cette commission voudraient bien que ce soient des élections au suffrage universel indirect  comme le mode de scrutin des élections présidentielles dans ce pays. Mais tout reste à préciser par la loi électorale de la RDC. Pour l’abbé Malu Malu, ce sont les législateurs qui donneront leur avis en dernier ressort.

Il convient de dire que le chronogramme projeté aux délégués de partis politiques n’est qu’une proposition. Le recensement administratif de la population n’a pas encore été fait et son organisation peut avoir des répercussions sur le calendrier électoral ainsi que le confirme le président de la CENI. « La Ceni a attiré l’attention sur une grande opération qui peut changer énormément les choses. Elle propose que le gouvernement prenne ses responsabilités pour procéder au recensement administratif de tout Congolais et de toute Congolaise peu importe l’âge », a-t-il dit.

A souligner que les représentants de la plateforme de l’opposition des Forces acquises au Changement (Fac) n’ont pas pris part à la rencontre entre la CENI et les partis politiques. Les membres de cette plateforme réclament la restructuration de l’actuelle commission électorale qu’ils jugent à la solde du régime de Kinshasa.

Oeildafrique.com


Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
éléctionsmunicipalesRDC

Related Articles

Burundi: un troisième mandat pour Nkurunziza dénoncé par quatre ex-présidents

Quatre anciens chefs d’Etat burundais ont jugé anticonstitutionnelle la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, estimant qu’elle

Gabon: Ali Bongo prêt à discuter de la limitation des mandats présidentiels

[GARD align= »center »] Lors de la présentation de son bilan de 7 ans au pouvoir mardi à Libreville, devant les députés

RDC: la capoeira, un sport brésilien dans les rues de Kinshasa

Sur la place de Limete, un quartier populaire de Kinshasa, la capoeira, une lutte rythmée brésilienne, a trouvé des pratiquants

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*