RDC : une vingtaine de personnes enlevées par les rebelles FDLR dans le Sud-Kivu

RDC : une vingtaine de personnes enlevées par les rebelles FDLR dans le Sud-Kivu
Des rebelles des FDLR dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC/Archives

Des rebelles des FDLR dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC/Archives

Environ 20 personnes ont été enlevées mercredi par les rebelles des Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) à Wilebela dans le territoire de Mwenga en province du Sud-Kivu, a-t-on affirmé jeudi de source de la société civile de cette province située dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

« Les rebelles ont fait irruption à Walibela dans la matinée du mercredi pendant que les paysans cultivaient, ils ont exigé aux paysans de transporter les colis et se sont dirigés vers une destination inconnue », a indiqué un membre de la societé civile sous couvert d’anonymat.

« Après quelques heures, ils ont relâché six femmes et un jeune garçon. Mais pour l’instant, nous venons d’apprendre qu’il y a des militaires de l’armée nationale qui se sont lancés à leur poursuite en direction de la localité de Lubumba », a-t-il poursuivi.

La même source a révélé par ailleurs que, quatre femmes avec un bébé d’une année, otages des ces rebelles rwandais depuis 2004 sont rentrées dans leur village de Lugo, groupement d’Izege à Walungu après 9 ans de captivité par les FDLR.

L’absence remarquable de l’armée nationale dans certaines localités de l’est de la RDC laisse l’occasion aux groupes armés de s’attaquer à la population civile.


Tags assigned to this article:
fdlrRDC

Related Articles

RDC: pourquoi l’opposition congolaise se désintéresse-t-elle des concertations nationales ?

Le « per diem », ou indemnisation journalière, des participants aux concertations nationales a été revu à la baisse par le gouvernement

RDC: la vie a repris, mais l’occupation par le M23 a laissé des traces

[GARD align= »center »] La vie a repris un cours normal dans les zones de l’est de la République démocratique du Congo

L’Afrique du Sud va faire du baby-sitting en RD Congo

La ministre sud-africaine de la Défense Nosoviwe Mapisa-Nqakula a affirmé vendredi que les soldats sud-africains allaient baby-sitter les Congolais dans

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*