RDC: Washington prêt à soutenir la démobilisation des rebelles

RDC: Washington prêt à soutenir la démobilisation des rebelles

[GARD align= »center »]

John Kerry, secrétaire d'Etat américain

John Kerry, secrétaire d’Etat américain le 3/05/2014 à Kinshasa

Les Etats-Unis sont prêts à soutenir financièrement le processus de démobilisation des rebelles en République démocratique du Congo, a indiqué samedi un cadre du département d’Etat américain à l’occasion de la visite de John Kerry, à Kinshasa.

« Je peux dire catégoriquement que nous sommes prêts à les soutenir », a déclaré ce diplomate dans l’avion qui emmenait M. Kerry et sa délégation en RDC.

« Nous regardons dans notre propre budget d’où nous pouvons apporter un financement supplémentaire à la RDC », et « nous avons identifié des fonds que nous espérons pouvoir partager avec eux », a ajouté ce responsable.

Après la défaite du Mouvement du 23 Mars (M23), alors le principal groupe armé congolais, dans l’Est de la RDC, en novembre, les autorités congolaises ont présenté un plan de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) pour faire revenir à la vie civile quelques 12.000 rebelles congolais actifs dans une cinquantaine de milices.

[GARD align= »center »]

Le gouvernement congolais cherche actuellement le soutien de bailleurs étrangers pour financer ce plan dont le coût est évalué à 100 millions de dollars.

L’Union européenne a déjà indiqué qu’elle était prête à soutenir financièrement ce plan mais qu’elle attendait des garanties solides pour être certaine que le processus réussisse cette fois-ci après l’échec de deux plans précédents depuis 2004.

A propos des suites du conflit avec le M23, le cadre du département d’Etat a assuré que Kampala et Kigali, qui avaient soutenu ce mouvement, étaient « d’accord » pour que les quelque 2.000 anciens combattants du M23 présents en Ouganda et au Rwanda, soient renvoyés en RDC pour y être jugés ou s’y réinstaller après avoir été amnistiés.

[GARD align= »center »]

Arrivé samedi à Kinshasa en provenance d’Addis Abeba, M.Kerry doit rencontrer dimanche le président congolais Joseph Kabila avant de s’envoler pour Luanda, dernière étape de sa première tournée africaine depuis son arrivée à la tête du département d’Etat en février 2013.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
RDC

Related Articles

Centrafrique : François Bozizé persona non grata au Cameroun et expulsé du pays

[GARD align= »center »] Les autorités camerounaises viennent d’expulser l’ancien président de la Centrafrique, François Bozizé, qui était revenu récemment au Cameroun

Centrafrique : Faustin-Archange Touadéra élu président

[GARD align= »center »] L’ancien Premier ministre Faustin-Archange Touadéra a été élu président de Centrafrique, a annoncé samedi à Bangui l’Autorité nationale

RDC: Bunagana, le dernier bastion du M23 repris par les FARDC

  Les FARDC vient de prendre la ville de Bunagana au nord de la Ville de Goma. Le dernier bastion

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*