Recherche agronomique « forêt-savane humide »: Retour à Abidjan de la direction régionale Afrique de l’Ouest

[GARD align= »center »]

Recherche agronomique "forêt-savane humide": Retour à Abidjan de la direction régionale Afrique de l'Ouest

Recherche agronomique « forêt-savane humide »: Retour à Abidjan de la direction régionale Afrique de l’Ouest

La direction régionale Afrique de l’Ouest du Centre de coopération internationale de recherche agronomique pour le développement (CIRAD), qui avait été délocalisé à Ouagadougou en 2003, à la suite de la crise politico-militaire en Côte d’Ivoire, a été réinstallée jeudi à Abidjan, après près de 13 ans.

Ce centre, un institut français, qui fait des recherches dans le domaine des « forêts et savanes humides », avait une représentation régionale à Abidjan et un bureau à Bouaké (centre ivoirien) de 1984 au 18 avril 2003.

Durant la crise ivoirienne, la représentation régionale devenue direction régionale pour l’Afrique de l’Ouest continentale, a été délocalisée à Ouagadougou, au Burkina Faso, toutefois le bureau d’Abidjan est resté ouvert depuis 2003.

« Le destin de du CIRAD et de la Côte d’Ivoire sont extrêmement liés », a dit le PDG de l’institut Michel Eddi, assurant que ce retour « officiel est formel », devant les locaux abritant le centre, notamment situé dans l’enceinte de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

La situation de la Côte d’Ivoire a « changé » car le pays est « reparti dans une relance économique ». Il s’agit d’ »accompagner surtout les questions de la science et du développement », notamment « le changement climatique, la maraichère, l’agriculture », a-t-il ajouté.

Le CIRAD travaille en collaboration avec le Centre national de recherche agronomique (CNRA), l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB), le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le Conseil (FIRCA) et le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, à travers des accords et conventions.

Dr Patrice Grimaud, nommé directeur régional du Cirad en Afrique de l’Ouest forêt-savane humide a été affecté à Abidjan pour diriger les activités du Cirad dans neuf pays de la sous-région. Il était en fonction à Ouagadougou en qualité de directeur régional du Cirad pour l’Afrique de l’Ouest Continentale.

La direction régionale pour l’Afrique de l’Ouest forêt et savane humide regroupe le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, le Liberia, le Nigéria, la Sierra Léone et le Togo. Son siège social est à Paris.

Patrice ALLEGBE

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
abidjanAfrique de l'Ouestforêt-savane humide

[fbcomments]

Related Articles

L’épidémie de méningite a déjà fait 120 morts depuis janvier au Niger

[GARD align= »center »] L’épidémie de méningite au Niger a tué 120 personnes, dont beaucoup d’enfants, sur plus de 2.000 malades officiellement

Pour assurer son développement, l’Afrique doit miser sur un « modèle économique propre »

Un consultant ivoirien estime que l’Afrique, à partir de l’exemple de la Chine, doit miser sur un « modèle économique propre »

Guinée : ouverture officielle de la campagne électorale

En Guinée, la campagne électorale démarre jeudi 10 septembre 2015 et s’achèvera samedi 10 octobre 2015, à la veille du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*