Recherche agronomique « forêt-savane humide »: Retour à Abidjan de la direction régionale Afrique de l’Ouest

[GARD align= »center »]

Recherche agronomique "forêt-savane humide": Retour à Abidjan de la direction régionale Afrique de l'Ouest

Recherche agronomique « forêt-savane humide »: Retour à Abidjan de la direction régionale Afrique de l’Ouest

La direction régionale Afrique de l’Ouest du Centre de coopération internationale de recherche agronomique pour le développement (CIRAD), qui avait été délocalisé à Ouagadougou en 2003, à la suite de la crise politico-militaire en Côte d’Ivoire, a été réinstallée jeudi à Abidjan, après près de 13 ans.

Ce centre, un institut français, qui fait des recherches dans le domaine des « forêts et savanes humides », avait une représentation régionale à Abidjan et un bureau à Bouaké (centre ivoirien) de 1984 au 18 avril 2003.

Durant la crise ivoirienne, la représentation régionale devenue direction régionale pour l’Afrique de l’Ouest continentale, a été délocalisée à Ouagadougou, au Burkina Faso, toutefois le bureau d’Abidjan est resté ouvert depuis 2003.

« Le destin de du CIRAD et de la Côte d’Ivoire sont extrêmement liés », a dit le PDG de l’institut Michel Eddi, assurant que ce retour « officiel est formel », devant les locaux abritant le centre, notamment situé dans l’enceinte de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

La situation de la Côte d’Ivoire a « changé » car le pays est « reparti dans une relance économique ». Il s’agit d’ »accompagner surtout les questions de la science et du développement », notamment « le changement climatique, la maraichère, l’agriculture », a-t-il ajouté.

Le CIRAD travaille en collaboration avec le Centre national de recherche agronomique (CNRA), l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB), le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le Conseil (FIRCA) et le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, à travers des accords et conventions.

Dr Patrice Grimaud, nommé directeur régional du Cirad en Afrique de l’Ouest forêt-savane humide a été affecté à Abidjan pour diriger les activités du Cirad dans neuf pays de la sous-région. Il était en fonction à Ouagadougou en qualité de directeur régional du Cirad pour l’Afrique de l’Ouest Continentale.

La direction régionale pour l’Afrique de l’Ouest forêt et savane humide regroupe le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, le Liberia, le Nigéria, la Sierra Léone et le Togo. Son siège social est à Paris.

Patrice ALLEGBE

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
abidjanAfrique de l'Ouestforêt-savane humide

[fbcomments]

Related Articles

Guinée: le chef de l’opposition appelle à manifester le moment venu, exclut de saisir la Cour constitutionnelle

Le chef de l’opposition en Guinée, Cellou Dalein Diallo, a annoncé samedi renoncer à saisir la Cour constitutionnelle contre la

Côte d’Ivoire: d’ex chefs de guerre accusés par l’ONU de pillages

D’anciens chefs rebelles, désormais cadres de l’armée ivoirienne, continuent de se livrer au pillage du cacao et d’autres ressources du

Mohammed VI entame sa première tournée en Afrique Subsaharienne

Le Sénégal constitue la première étape d’une tournée que le souverain du Maroc entame dès mercredi en Afrique Subsaharienne. La

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*