Retour de Maître Wade au Sénégal: Le préfet de Dakar interdit le meeting du PDS

Retour de Maître Wade au Sénégal: Le préfet de Dakar interdit le meeting du PDS

[GARD align= »center »]

Abdoulaye Wade

© AFP | Abdoulaye Wade, le 25 mai 2012

C’est une information qui a été annoncée, mardi à la tombée de la nuit, concernant le retour au Sénégal mercredi 23 avril 2014, d’Abdoulaye Wade, ex-Président de la République. Le préfet du département de Dakar, Alyoune Badara Diop, a interdit le meeting du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), prévu mercredi, coïncidant avec le retour au Sénégal de son leader Abdoulaye Wade, ancien président de la République.

C’est mardi soir dans la capitale sénégalaise, que le préfet de Dakar Alyoune Badara Diop a adressé une correspondance au Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition). Le préfet de Dakar écrit: «Est interdit le meeting programmé par Oumar Sarr, coordonnateur national du PDS, prévu le mercredi 23 avril 2014 de 14h à 19h du rond-point du Boulevard du général De Gaulle à l’angle de la rue 25 de la Médina». C’est à cette même tranche horaire que se situe l’arrivée d’Abdoulaye Wade à Dakar.

Le préfet de Dakar a invoqué plusieurs motifs qui l’ont conduit à prendre cette mesure d’interdiction. Il estime que la manifestation du PDS présente des «risques d’entrave à la libre circulation des personnes et des biens sur un axe routier stratégique», à savoir l’autoroute et le  boulevard Général De gaulle où devraient passer les militants du PDS, en compagnie de leur secrétaire général.

[GARD align= »center »]

Le préfet a cité trois autres motifs, dont le «risque avéré d’infiltration de la manifestation par des individus mal intentionnés» et le «risque de transformation du meeting en cortège non autorisé sur la voie publique», ainsi que la «menace de troubles à l’ordre public».

Pas de réaction officielle de la part du PDS

Le Pds s’attend à tout de la part du pouvoir, selon un membre de ladite formation politique. La preuve, le PDS a entendu parler de travaux à réaliser  à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar susceptibles d’entraîner sa fermeture de l’aéroport. Les documents à l’appui fournis par ces libéraux indiquent: «Fermeture des pistes 18/36 et 03/21 pour travaux. Prudence recommandée». Mais, les autorités aéroportuaires ont indiqué que ces travaux ne peuvent entraver le fonctionnement normal de l’infrastructure.

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
Abdoulaye Wadesénégal

Related Articles

Bénin : le président Boni Yayi déclare ne pas avoir l’intention de briguer un 3e mandat

[GARD align= »center »] Le président béninois Boni Yayi, qui finira son deuxième mandat en 2016, a déclaré samedi ne pas avoir

DSK pensait avoir une immunité diplomatique

Le parquet publie le compte-rendu détaillé du jour de l’arrestation de DSK. Dominique Strauss-Kahn, accusé de crimes sexuels par une

RDC: les concertations nationales commencent à entrer dans le vif du sujet

Les concertations nationales congolaises ont commencé jeudi à entrer dans le vif du sujet, avec un retard lié à des

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*