Le « retrait total » des soldats onusiens en Côte d’Ivoire prévu le 30 avril 2017

[GARD align= »center »]

Des Casques bleus de l'ONU patrouillent à Abidjan, le 17 décembre © AFP Kambou Sia

Des Casques bleus de l’ONU patrouillent à Abidjan, le 17 décembre © AFP Kambou Sia

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution annonçant le « retrait total » des Casques bleus en Côte d’Ivoire, le 30 avril 2017, deux mois avant la fin du mandat de sa mission dans le pays.

La composante militaire dont l’effectif maximal était de 9.792 hommes en 2012 sera ramené à 2.000 Casques bleus au 31 août 2016, jusqu’au « retrait total » de cette composante d’ici au 30 avril 2017.

La police de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) avec un effectif de 1.500 éléments devrait être réduite progressivement à 250 éléments d’ici à décembre 2016 jusqu’au retrait total de cette composante d’ici au 30 avril 2017.

La mission onusienne a entamé un processus graduel de réduction de sa présence militaire, de police et civile à travers le pays depuis 2013. La réduction du personnel civile a quant à elle débuté en 2014 avec la fermeture de plusieurs bureaux de terrains (Abengourou, Aboisso, Tabou, Taï et Odienné).

Cette réduction devrait en outre se poursuivre avec la cessation des activités opérationnelles des bureaux de Bondoukou (est), Guiglo (ouest), Korhogo (nord) et de Yamoussoukro (centre) à la fin du mois de juin 2016.

Plusieurs sections de la mission telles que la protection de l’enfance, le genre et l’État de droit ont été définitivement fermées entre 2013 et 2014.

Le processus de désengagement progressif des militaires, des fonctionnaires de police, ainsi que des membres du personnel civil de l’ONUCI continuera jusqu’au 30 avril 2017, date à laquelle, l’ONUCI cessera toutes ses activités opérationnelles.

Les mois de mai et de juin 2017 seront consacrés aux derniers règlements administratifs et comptables de la mission.

Erick de Baru
[GARD align= »center »]

Tags assigned to this article:
cote d'ivoiresoldats onusiens

[fbcomments]

Related Articles

Gambie: le président Yahya Jammeh limoge deux juges de la Cour suprême

Deux juges de la Cour suprême de Gambie ont été limogés cette semaine, après des critiques de cette juridiction par

Niger: libération des 90 opposants arrêtés après un rassemblement interdit

Quatre-vingt dix manifestants arrêtés dimanche à Niamey lors d’un rassemblement politique interdit par les autorités ont été remis en liberté,

Sénégal: il y a 70 ans, la France « massacrait » des tirailleurs près de Dakar

[GARD align= »center »] Des tombes blanches s’alignent sur le sol couvert de coquillages dans un cimetière près de Dakar. C’est là

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*