Robert Mugabe: «Il y a plus de Noirs dans les prisons que dans les universités des USA»

Robert Mugabe: «Il y a plus de Noirs dans les prisons que dans les universités des USA»

[GARD align= »center »]

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe au congrès de la Zanu-PF, son parti, le 4 décembre 2004 à Harare

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe au congrès de la Zanu-PF, son parti, le 4 décembre 2004 à Harare|AFP

Robert Mugabe ne ménage pas le président américain Barack Obama. Parlant de l’actualité américaine sur la violation des droits des noirs, le président zimbabwéen a reproché au président américain de n’avoir pas été à la hauteur des attentes des populations noires.

Cette déclaration de Robert Mugabe a été faite devant les membres de la ZANU-PF, le parti au pouvoir au cours de son congrès tenu durant le week-end à Harare. M. Mugabe avance que le leader américain n’a pas lutté pour les droits des Noirs aux États-Unis. «Obama a été un échec total en termes de ce que l’Afrique attend d’un président noir des Etats-Unis», a-t-il dit.

Le président zimbabwéen n’accepte pas que les États-Unis donnent de leçons au Zimbabwe et à d’autres pays en développement sur la question de la démocratie lorsque Washington affiche le pire bilan des minorités qui sont mal traitées, principalement des populations noires.

«Aller aujourd’hui à Harlem et Brooklyn où les Noirs bénéficient de faibles services en termes d’éducation et de protection sociale. Il y a plus de Noirs dans les prisons américaines que dans les universités américaines», a déclaré Robert Mugabé.

Harare et Washington entretiennent des relations tendues depuis plusieurs années notamment depuis les dernières sanctions économiques imposées à Mugabe et d’autres responsables de la ZANU PF, en 2003.

Le président zimbabwéen a également critiqué son homologue américain en ce qui concerne le respect des droits des homosexuels qui ne sont pas reconnus en Zimbabwe.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Robert Mugabe

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Mugabe pourra se rendre dans l’UE en tant que président de l’Union africaine

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, pourra se rendre dans l’Union européenne malgré les sanctions qui le lui interdisent, s’il

Robert Mugabe réitère son refus d’admettre des observateurs électoraux occidentaux

Le Président Robert Mugabe a réitéré jeudi la décision du gouvernement zimbabwéen d’exclure les observateurs occidentaux des élections générales prévues

Zimbabwe : Mugabe boycotte le sommet UE-Afrique à cause de l’absence de sa femme

[GARD align= »center »] C’est la semaine prochaine que se tiendra à Bruxelles, le Sommet UE-Afrique. Mais après que les autres pays

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Eustache Simba
    Eustache Simba 9 décembre, 2014, 13:27

    Mugabe honore l’Afrique. Les États-Unis doivent savoir que s’ils sont États-Unis c’est suite au vol de nos richesses. Le seul mal de Mugabe ce qu’il soutient le pouvoir décadent de Kinshasa.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*