Robert Mugabe : « L’occident a peur de moi »

Robert Mugabe : « L’occident a peur de moi »
Robert Mugabe, le président du Zimbabwe

Robert Mugabe, le président du Zimbabwe

Comment est-ce que le président zimbabwéen, Robert Mugabe conçoit son exclusion intempestives des rencontres internationales souvent organisées par l’Occident ? L’interrogation était méritée au vue des relations tumultueuses qu’il entretient avec les pays occidentaux. On vient d’avoir une idée sur la sujet : l’Occident a peur de lui.

Devant la presse lundi dans sa  localité natale Zvimba, le président zimbabwéen, Robert Mugabe a estimé que l’occident avait peur de lui en l’excluant à chaque fois des rencontres internationales. Pour lui, c’est la seule raison qui puisse expliquer la situation.

De retour d’une longue tournée en Chine où il est allé chercher des investisseurs, Mugabe qui s’exprimait le week-end, devant un rassemblement s’est appesanti sur sa capacité à inspirer la peur aux amis du président américain Barack Obama. Ceux-ci seraient réticents à le voir à leurs côtés.

On se souvient que Robert Mugabé avait été exclu du sommet USA-Afrique, organisé par le président Obama à Washington DC en juillet dernier.

En Avril dernier, l’Union Européenne avait décidé de ne pas l’inviter au Sommet UA-Afrique avant d’être contrainte de le convier suite aux menaces de l’Union africaine de boycotter la rencontre s’il n’était pas invité. Finalement, le vieux dirigeant lui-même a décliné l’invitation de l’UE parce que le visa a été refusé à son épouse.

Robert Mugabe a avancé que les dirigeants occidentaux s’éclipsaient dès qu’ils notaient sa présence dans les rencontres internationales. Ainsi, son exclusion n’est pas un malheur mais une expression de la peur de l’Occident vis-à-vis de sa personne.

Didier ASSOGBA
Lomé – Oeildafrique.com

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
OccidentRobert Mugabesommet

[GARD align="center"]

Related Articles

Dakar : Visite éclair du nouveau Président de la Guinée Bissau, Jose Manuel Vaz

[GARD align= »center »] Le nouvel homme fort de la Guinée Bissau, Jose Manuel Vaz a effectué ce mardi une visite de

Tahéruka Shabazz, candidat aux prochaines élections présidentielles en Centrafrique

 [GARD align= »center »] Le président du parti du renouveau panafricain en république centrafricaine, Tahéruka Shabazz a répondu à nos questions et

Zimbabwe : un député qui avait insulté la femme de Mugabe a été acquitté

[GARD align= »center »] Justice Wadyajena, 35 ans, est député de la Zanu-PF mais proche du vice-président zimbabwéen, un rival de Grace

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Patrick MOBAMBO
    Patrick MOBAMBO 10 septembre, 2014, 18:01

    Je voudrais suggérer aux auteurs de différents textes de faire toujours attention aux fautes de français. Car,cela affecte, d’une certaine manière, l’image de ‘l’Oeil d’afrique’. Tous les textes que j’ai parcourus sont porteurs des fautes de français notamment, ‘RDC: les secrêts de la BIAC…’, ‘…Werrason…’, ‘…Robert Mugabe…’. Merci!

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*