Robert Mugabe récuse la culture du concubinage au Zimbabwe

Robert Mugabe récuse la culture du concubinage au Zimbabwe
Robert Mugabe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a décrié ce qu’il appelle la culture du concubinage dans les cercles gouvernementaux du pays, estimant que cela ne faisait que dépraver davantage les mœurs dans le pays.

S’adressant mercredi aux amis et aux autres participants au mariage de sa nièce, le plus vieux dirigeant du continent a accusé des membres de son gouvernement de profiter de leur position pour avoir des affaires extraconjugales et donner un mauvais exemple au reste du pays.

Mugabe a fustigé le fait que l’infidélité était devenue monnaie courante au Zimbabwe, et a accusé l’argent d’être responsable de la promiscuité à grande échelle parmi ses concitoyens, pour lesquels, le mariage n’est plus une institution à préserver.

Il a indiqué que cette situation l’avait même poussé à se demander lequel de ses ministres n’était impliqué dans aucune liaison extra maritale.

Avec l’APA


Tags assigned to this article:
zimbabwe

Related Articles

La première dame du Zimbabwe encourage Mugabe à nommer un successeur

[GARD align= »center »] « Président, n’aie pas peur! Dis-nous quel est ton choix, quel cheval nous devons soutenir », a lancé Grace Mugabe

Mugabe tient l’Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

[GARD align= »center »] Le président zimbabwéen Robert Mugabe a rejeté vendredi sur les puissances occidentales la responsabilité du retard du paiement

Zimbabwe: files d’attente devant les banques

[GARD align= »center »] Au Zimbabwe, les queues s’allongent devant les banques du pays alors que le gouvernement s’apprête à émettre des

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Charly
    Charly 24 décembre, 2014, 21:01

    Vive Mugabe.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*