Rwanda: Pierre Péan gagne contre SOS Racisme

Rwanda: Pierre Péan gagne contre SOS Racisme

La Cour de cassation vient de confirmer la victoire de Pierre Péan dans l’affaire qui l’a opposé à SOS Racisme depuis 5 ans. Cinq ans pour confirmer que son livre n’a rien de raciste.

Cette fois, c’est définitif. La Cour de cassation vient de confirmer la victoire de Pierre Péan dans son procès intenté par SOS Racisme pour diffamation raciale et provocation à la haine raciale. Péan avait déjà gagné ses procès en première instance et en appel. La plus haute juridiction française vient donc clore une affaire qui dure depuis 5 ans.
Tout est parti du livre de Péan Noires fureurs, blancs menteurs, publié en novembre 2005 (Mille et une nuits), qui accuse Paul Kagame, actuel président rwandais, d’être impliqué dans l’attentat qui tua notamment l’ex-président Habiyarimana le 6 avril 1994, point de départ du génocide. Mais ce n’est pas cette thèse sur le commanditaire de l’attentat, mais un autre passage qui a déclenché la plainte de SOS Racisme : Péan y évoquait la « culture du mensonge et de la dissimulation » chez les Tutsis.
En novembre 2008, en première instance, les juges ont relaxé Péan estimant que cette formule « aussi brutale qu’elle puisse paraître, spécialement pour les victimes du génocide », ne vise pas à « jeter le discrédit sur l’ensemble des Tutsis ». Un an plus tard, ce jugement a été confirmé en appel. Et cette fois, c’est la Cour de cassation qui confirme que Péan n’a rien à se reprocher. Pour Me Florence Bourg, avocate de Péan, il s’agit là d’un « arrêt très important pour la liberté d’expression ».

« IL Y A UN MILITANTISME ASSEZ CLAIR DE SOS RACISME SUR LE RWANDA »

Mais cette affaire dépasse le seul cadre de la liberté des journalistes. En prenant position ainsi sur le génocide rwandais, SOS Racisme a mis le doigt dans un engrenage que l’association ne maîtrise visiblement pas. « Il y a un militantisme assez clair de SOS Racisme sur le Rwanda », souligne d’ailleurs Me Florence Bourg. « Pierre Péan a une thèse qui n’est pas celle de SOS Racisme, cela n’aurait pas dû finir dans une arène judiciaire, mais par un débat public », regrette-t-elle.
Lire la suite sur marianne2.fr


Related Articles

« Pour la vérité et la justice », le livre choc de Gbagbo qui accuse la France

[GARD align= »center »] Prévue le 26 juin prochain, la sortie du livre de l’ex-Président ivoirien Laurent Gbagbo ne va décidément pas

[VIDEO] Crash d’Air Algérie : il a perdu 7 membres de sa famille

[GARD align= »center »] Voici le témoignage de M. Amadou Ouedraogo, qui a perdu son frère, sa belle-soeur et leurs quatre enfants,

Une société étrangère procédera à l’exploration pétrolière dans le nord du Mali

Une société étrangère va procédéer à l’exploration pétrolière dans le nord du Mali, avec un investissement de 17,5 milliards FCFA

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*