Rwanda: une application sur Smartphone permet de détecter le VIH et la syphilis

Rwanda: une application sur Smartphone permet de détecter le VIH et la syphilis
Image d'archives.

Image d’archives.

Une application conçue par des chercheurs américains et rwandais va permettre de détecter le VIH et la syphilis à partir d’un smartphone.

L’application développée par des chercheurs américains et rwandais sera installée sur Smartphone, à faible coût, pour détecter le VIH et la syphilis en seulement 15 minutes, grâce à une piqûre au doigt. Selon la revue Science Translational Medicine, il s’agit d’un premier appareil capable de reproduire un test sanguin effectué en laboratoire. L’application fonctionne en détectant les marqueurs des maladies infectieuses. Elle a été récemment testée par des médecins au Rwanda sur 96 patients.

«Le dispositif peut facilement se connecter à un Smartphone ou à un ordinateur. Il est suffisamment petit et léger pour tenir dans une main et tire toute l’énergie dont il a besoin simplement en se branchant dans la prise audio d’un Smartphone», explique Samuel Sia, professeur d’ingénierie biomédicale à l’Université de Columbia.

L’application fonctionnerait presque aussi bien que le test ELISA, qui ne coûte pas moins de 18 mille dollars. Les résultats des tests s’afficheraient sur l’écran du téléphone après seulement 15 minutes.

«En augmentant la détection des infections de syphilis, nous pourrions être en mesure de diviser le nombre de décès par 10» a ajouté le professeur.

L’installation de l’application ne coûte que 34 dollars. Elle bénéficie des faveurs de la quasi-totalité des patients qui l’ont préféré aux tests de laboratoire, qui peuvent parfois durer plus de deux heures.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
rwandasmartphoneVIH

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

CAN 2017 : Paul Biya salue les Lions qui ont mis les Egyptiens « dans la sauce »

[GARD align= »center »] Le président camerounais Paul Biya a salué mercredi à Yaoundé, lors d’une réception au palais présidentiel, le talent

Présidentielle au Gabon : Jean Ping zappe un débat télévisé puis invite Ali Bongo à un face-à-face

[GARD align= »center »] Le candidat de l’opposition, Jean Ping a refusé de participer au débat télévisé organisé par le Conseil national

Rwanda: Le président du Sénat contraint de rendre le tablier

 [GARD align= »center »] Jean-Damascène Ntawukuliryayo, le président du Sénat rwandais a démissionné de son poste mercredi. C’est lui-même qui a présenté

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*