Sénégal: 20 morts dans le naufrage d’une pirogue

[GARD align= »center »]

Des pirogues dans un port de pêche de Dakar, le 2 juillet 2015 / © AFP/Archives / SEYLLOU

Vingt personnes, essentiellement des femmes, ont péri lundi dans le chavirement d’une pirogue à Bettenty dans le centre du Sénégal et une autre était toujours portée disparue mardi, a appris l’AFP auprès des pompiers.

L’accident, dont la cause n’était pas connue dans l’immédiat, s’est produit lundi soir dans la localité de la région de Fatick, selon le commandant Oumar Kane, un responsable au groupement national des sapeurs-pompiers joint par téléphone.

Alertés à 19H20 (locales et GMT), les pompiers dépêchés sur le site « ont aussitôt entamé les recherches. Selon nos renseignements, dans la pirogue, il y avait 72 personnes, dont 51 ont été sauvées. Malheureusement, le bilan comprend 20 corps sans vie et un porté disparu. Les recherches se poursuivent jusqu’à présent », a déclaré le commandant Kane.

« Dans la pirogue, il n’y avait que deux hommes, tout le reste, c’étaient des femmes. Elles étaient parties chercher des fruits de mer », a-t-il ajouté.

Le chavirement a été rapporté mardi par plusieurs médias locaux, mais qui ont fait état d’un bilan différent. Leurs informations concordent cependant sur la présence importante de femmes dans la pirogue, moyen de transport régulièrement utilisé par des populations de ces zones.

AFP

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
mortsnaufragepiroguesénégal

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Les pays du Bassin du Congo réclament une aide pour combattre le réchauffement climatique

Les pays du Bassin du Congo, deuxième massif forestier tropical du monde, réunis dimanche à Brazzaville, demandent que les bailleurs

« L’actualité africaine en 5 titres » du 25 octobre 2016

[GARD align= »center »] RDC: un chef rebelle rwandais arrêté L’armée congolaise a annoncé lundi l’arrestation du colonel Habiarimana Mucebo Sofuni, un

Togo : 10 après l’Accord politique global, les réformes majeures toujours attendues

[GARD align= »center »] Signé le 20 août 2006 à Lomé après de rudes négociations aux lendemains de l’élection présidentielle meurtrière de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*