Sénégal : 2000 détenus dans une seule prison prévu pour 600 détenus

Sénégal : 2000 détenus dans une seule prison prévu pour 600 détenus

[GARD align= »center »]

Prison

Photo d’illustration

Plus de 2000 détenus sont comptés dans la prison de Rebeus dans le centre du Sénégal dont la capacité était de 600 détenus. Et pour lutter contre les conditions de détention des détenus dans les prisons du pays, le gouvernement a annoncé des mesures allant dans ce sens.

En effet, face au scandale des conditions des prévenus, le gouvernement sénégalais ne pouvait rester sans rien faire. Le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba, a fait part de mesures visant à donner une réponse au surpeuplement des prisons du pays.

Il a soutenu que la prison de Rebeuss fait trois fois et demi sa capacité. Donc, indique le ministre, on ne peut pas faire reculer le mur.«C’est ce qui fait que les conditions de détention sont dures », a t-il précisé.

Poursuivant, il ajoute, « nous avons pris plusieurs actions en ce sens, notamment la réforme du code pénal qui est en chantier et qui sera défendue bientôt devant l’Assemblée nationale. »

« Elle prévoit qu’aucun détenu ne pourra faire trois ans en prison sans qu’il ait été jugé sinon le mandat de dépôt devient caduque », a-t-il notifié.

De même, en temps de flagrant délit, aucun détenu ne peut faire huit jours sans être jugé, a poursuivi Me Kaba, un avocat de profession et un défenseur des droits humains.

En ce qui concerne les autres détenus, et qui participent à la surpopulation carcérale, le ministre de la Justice a déclaré: ‘’Nous avons décidé d’utiliser l’outil de la libération conditionnelle’’.

ET de préciser, que si un détenu purge la moitié de sa peine et fait preuve d’une bonne conduite, il peut bénéficier d’une libération conditionnelle qui lui permet d’être libre.

En amont, a indiqué Me Kaba, les magistrats peuvent utiliser des peines alternatives pour des détenus qui ont de petites peines, d’un à six mois, et qu’ils soient condamnés à de peines d’utilité publique.

[GARD align= »center »]

Ces aménagements auront, par exemple, à faire des travaux pour la collectivité locale, tout en évitant le surpeuplement des prisons, selon le ministre de la Justice.

Adama Coulibaly
Dakar – Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
sénégal

Related Articles

Sénégal: La Francophonie invitée à s’impliquer dans la résolution des conflits

[GARD align= »center »] De jeunes membres d’Organisations internationales non gouvernementale (OING) et d’Organisations de la société civile (OSC) ont invité, mercredi

Nigeria: déclarations contradictoires sur l’identité des 200 filles libérées

L’armée de terre nigériane a assuré mercredi que 200 filles libérées la veille de camps de Boko Haram n’étaient pas

Côte d’Ivoire: En immersion dans une casse à Abidjan

Après avoir connu un essor sans précèdent  l’industrie automobile connait aujourd’hui un ralentissement notable. L’Afrique à ce jour,  reste un immense

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*