Sénégal : 8 morts et près de 60 blessés dans un accident de la route

[GARD align= »center »]

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Au Sénégal, ce ne sont pas le djihadistes qui tuent, mais plutôt la route. Dans d’autres cieux, ces morts auraient pu être mieux connus s’ils avaient été tués par des terroristes. Ici, il s’agit d’un accident de la route survenu  tôt, ce mardi, qui a huit morts et plus d’une cinquantaine de blessés.

L’accident a eu lieu ce mardi nuit à Kaolack, une région centre du Sénégal. Un bus qui avait quitté Dakar, la capitale a vu ses pneus de derrière éclater alors qu’il roulait à vive allure. Le chauffeur a ensuite perdu le contrôle du véhicule qui s’est renversé. Bilan : 8 morts dont le chauffeur du bus et son apprenti, et 59 blessés. Le bus devait se rendre à Mandat Douane une localité périphérique du département de Vélingara (Sud du pays).

Au Sénégal,  les accidents de la route sont très fréquents. Le bulletin semestriel de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers (BNSP) paru début avril faisait état 24.231 victimes d’accidents de la route en 2015 dont 400 morts.

Au cours de mars 2016, Tallybisn, une plateforme web et mobile d’information trafic a recensé  19 personnes tuées et près d’une centaine de blessés.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
sénégal

[fbcomments]

Related Articles

Côte d’Ivoire: le procès de Laurent Gbagbo devant la CPI s’ouvrira le 7 juillet

[GARD align= »center »] Le procès de Laurent Gbagbo devant la Cour pénale internationale s’ouvrira le 7 juillet, a annoncé lundi la

Nigeria: l’ex-président Jonathan visé par une enquête italienne

[GARD align= »center »] Des procureurs italiens enquêtent sur un scandale impliquant l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan et sa ministre du pétrole,

Togo : Le gouvernement dénoncent de faux résultats publiés par les partisans des candidats

Alors que les résultats officiels de l’élection présidentielle du 25 avril 2015 se font encore attendre, plusieurs chiffres sont publiés

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*