Abdoulaye Baldé attendu ce lundi devant la CREI Sénégalaise

Abdoulaye Baldé attendu ce lundi devant la CREI Sénégalaise

[GARD align= »center »]

Le député et maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé | Archives

Le député et maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé | Archives

Ce lundi se joue le destin politique d’Abdoulaye Baldé. Le maire de Ziguinchor mis en demeure par le procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis devrait être fixé sur son sort. Abdoulaye Baldé doit justifier devant la CREI un patrimoine  cinq milliards de francs CFA, qu’il aurait obtenu durant le régime de l’ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade.

Le délai de mise en demeure expiré, le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé devrait passer, ce lundi,«son examen» devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Il doit justifier un patrimoine de 5 milliards de francs CFA, qu’il aurait bâti lorsqu’il était collaborateur de Karim Wade à l’Agence nationale de la conférence islamique (ANOCI). Il s’agit précisément des terrains acquis dans la station balnéaire du Cap Skirring, des avoirs dans trois comptes bancaires, des biens immobiliers et un parc de véhicules entre autres.

Le maire de Ziguinchor était un ancien cadre du Parti démocratique sénégalais (PDS), qui a dirigé le Sénégal pendant douze ans (2000-2012). Sous le régime de l’ex-président Abdoulaye Wade, l’édile de Ziguinchor a été successivement secrétaire général de la présidence de la République, ministre de la Défense, ministre des Mines, ministre de l’Industrie.

Il devient directeur exécutif de l’Agence nationale pour l’organisation de la conférence islamique (ANOCI) pendant au moins trois ans.   Depuis la défaite du PDS à l’élection présidentielle de 2012, Abdoulaye Baldé a créé son parti, l’Union centriste du Sénégal. Député, son immunité parlementaire a déjà été levée. Il est interdit de sortie du territoire national depuis bientôt deux ans.

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
Abdoulaye Baldésénégal

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Burkina Faso : Le Front républicain souhaite un référendum sur la Modification de la Constitution

[GARD align= »center »] On est encore loin de la fin de la crise politique au Burkina Faso née de la volonté

Burkina Faso: une affaire de corruption pousse les magistrats à la grève

Une agression contre un magistrat dans la capitale burkinabè a poussé les syndicats de justice à suspendre leurs activités jusqu’à

La Côte d’Ivoire fière d’être élue au Conseil de sécurité « 26 ans après »

[GARD align= »center »] Le président ivoirien Alassane Ouattara a accueilli « avec fierté » l’élection de son pays vendredi comme membre non permanent

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*