Sénégal: accidents de la route, 32 morts en 72 heures

[GARD align= »center »]

accident de la route au senegal/ Image d’archive|DR

Accident de la route au Sénégal/ Image d’archive|DR

Trente personnes ont perdu la vie dans deux accidents de la route survenus, vendredi et dimanche, au nord et au centre du Sénégal.

Trois personnes blessées évacuées, dimanche soir, après l’accident survenu à Saint-Louis (nord du Sénégal) sont décédées lundi, a indiqué l’Agence de presse sénégalaise (Aps). Ces trois morts s’ajoutent aux quinze déjà enregistrés au cours du drame impliquant un car de transport en commun et un camion de transport d’hydrocarbures. Le drame s’est produit sur la route de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, près d’une station de pesage à l’essieu.

Le car qui transportait plus d’une vingtaine de passagers, en provenance de Saint-Louis, dans le cadre de la visite du Président Macky Sall, a pris feu après une crevaison et de l’incapacité du chauffeur à maîtriser le véhicule. Face à cette situation, le minicar a heurté un camion d’hydrocarbure et le choc a déclenché un incendie.

L’accident de Saint-Louis intervient 72 heures après une collision entre un bus et un minibus qui s’est produite vendredi près de Dinguiraye (Nioro, centre du pays), où 14 personnes ont péri.

Selon le ministère sénégalais des Transports, plus de 600 personnes ont été tuées en 2016 sur les routes du Sénégal où quelque deux millions de personnes disposent d’un faux permis de conduire.

© OEILDAFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
sénégal

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Nigeria: Plus de 100 lycéennes enlevées par des islamistes

[GARD align= »center »] Plus de cent jeunes filles ont été enlevées, lundi soir, dans un établissement d’enseignement secondaire à Chibok, localité

Mali et Burkina doivent « mutualiser » leurs efforts, dit le Premier ministre malien

[GARD align= »center »] Le Premier ministre du Mali Modibo Keïta, dont le pays est régulièrement confronté à des attaques terroristes, a

La Côte d’Ivoire fière d’être élue au Conseil de sécurité « 26 ans après »

[GARD align= »center »] Le président ivoirien Alassane Ouattara a accueilli « avec fierté » l’élection de son pays vendredi comme membre non permanent

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*