Sénégal: appels à la reconnaissance par l’ONU d’un Etat palestinien

Sénégal: appels à la reconnaissance par l’ONU d’un Etat palestinien

[GARD align= »center »]

Des Palestiniens célèbrent la reconnaissance de leur Etat comme membre observateur de l'ONU par l'Assemblée Générale le 29 novembre 2012 à Ramallah|AFP

Des Palestiniens célèbrent la reconnaissance de leur Etat comme membre observateur de l’ONU par l’Assemblée Générale le 29 novembre 2012 à Ramallah|AFP

Des diplomates, des chefs religieux et des intellectuels du Sénégal ont appelé jeudi, lors d’une conférence à Dakar, à la reconnaissance par l’ONU d’un Etat palestinien à côté de celui d’Israël.

« A quel droit se réfèrent ceux qui s’arrogent le droit de ne pas reconnaître l’Etat palestinien? Un monde libre est un monde qui compte (en son sein) un Etat palestinien reconnu dans tous ses droits », a lancé Aminata Diaw Cissé, chercheuse au Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria).

Ce centre de recherche coorganisait, avec l’Unesco, le Centre d’information des Nations unies (Cinu) au Sénégal et l’ambassade palestinienne à Dakar la conférence qui s’est tenue à l’occasion de la journée de solidarité avec le peuple palestinien, normalement célébrée le 29 novembre.

Plusieurs intervenants, dont des chefs religieux, d’anciens diplomates, des hommes politiques et des responsables de la société civile du Sénégal ont appelé à oeuvrer à la reconnaissance d’un Etat palestinien.

Evoquant l' »offensive » palestinienne « pour faire reconnaître l’Etat palestinien », l’ambassadeur palestinien à Dakar, Abdalrahmine Al Farra, a assuré: « Tant que ce conflit ne sera pas résolu, il n’y aura pas de paix et de stabilité dans le monde ».

Le représentant du ministre sénégalais des Affaires étrangères, Amadou Kébé, à « réaffirmé la solidarité du peuple et du gouvernement sénégalais aux Palestiniens ».

Il a rappelé que le Sénégal préside depuis sa création en 1975 le Comité de l’ONU pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.

Les gouvernements successifs au Sénégal ont plaidé pour la reconnaissance d’un Etat palestinien.

« L’intellectuel africain est un allié objectif de la cause palestinienne parce qu’en Afrique, nous avons connu la colonisation et l’apartheid », a lancé l’historienne Penda Mbow, ministre-conseiller du président sénégalais Macky Sall.

Selon l’Autorité palestinienne, actuellement quelque 135 pays dans le monde reconnaissent l’Etat de Palestine.

Les Palestiniens sont depuis 2012 un Etat observateur à l’ONU. En 2011, ils avaient été admis en tant qu’Etat membre à l’Unesco, ce qui avait poussé les Etats-Unis à suspendre leurs versements à cette organisation internationale.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
palestinesénégal

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Nigeria: Gaz lacrymogènes au Parlement avant le vote sur l’état d’urgence

[GARD align= »center »] Les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes, jeudi, dans le hall du Parlement nigérian à l’arrivée

Guinée: le président Alpha Condé s’achemine vers une réélection au 1er tour

Le président guinéen sortant Alpha Condé s’acheminait vers une réélection dès le premier tour de l’élection présidentielle, avec près de

Sénégal: vers une confrontation entre pouvoir et opposition

Malgré l’interdiction de sa marche par le préfet de Dakar, le Parti démocratique sénégalais (PDS) et ses alliés sont biens

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*