Sénégal : Démission du ministre du Commerce et du secteur informel, El Hadji Malick Malick Gackou

Sénégal : Démission du ministre du Commerce et du secteur informel, El Hadji Malick Malick Gackou

Le ministre sénégalais du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel El Hadji Malick Malick Gackou a démissionné mercredi de son poste, rapportent des radios locales. M. Gackou est membre de l’Alliance des Forces de progrès (AFP), majorité présidentielle. Son remplaçant n’est pas encore connu.

M. Gackou, actif dans le milieu sportif de son pays, avait été nommé ministre des sports dans le premier gouvernement sénégalais dirigé par le Premier ministre Abdoul Mbaye et formé juste après l’arrivée au pouvoir du président Macky Sall.

Il avait remplacé au département du Commerce et du secteur informel le 29 octobre dernier Mata Sy Diallo avec qui il partage la même formation politique.

Abdou Latif Coulibaly : « Nous l’avons appris par la presse »
Joint au téléphone, hier, à 21 heures 30, Abdoul Latif Coulibaly, ministre de la Bonne gouvernance et porte-parole du gouvernement a déclaré qu’à l’heure où il parlait, le chef de l’Etat et le Premier ministre n’avaient pas encore reçu la lettre de démission du ministre du Commerce, Malick Gackou. « Nous avons appris cette démission à travers la presse », a dit le porte-parole du gouvernement.

Tafsir Thioye du pds : « Une résultante des contradictions internes de Bby »
Le porte-parole du jour du Parti démocratique sénégalais (Pds), a affirmé, mercredi, à Dakar, que la démission d’El hadji Malick Gakou, ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel, est une ‘’résultante de plusieurs contradictions au sein de la majorité présidentielle […]’’. ‘’Nous ne pouvons pas ne pas nous intéresser à cette question parce que le gouvernement nous a habitués à des contradictions internes au sein de Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité présidentielle)’’, a réagi Tafsir Thioye, au sortir d’une réunion de cette instance au siège de l’ancien parti au pouvoir. Faisant le compte rendu de la rencontre des responsables libéraux devant des journalistes, il a qualifié l’équipe dirigée par Abdoul Mbaye de ‘’gouvernement melting-pot […]’’. La démission d’El Hadji Malick Gackou survient trois jours après une réunion du comité directeur de l’Afp. Lors de cette rencontre, le secrétaire général de l’Afp, Moustapha Niasse, avait réaffirmé l’ancrage du parti dans « Benno Bokk Yaakaar » (Bby), une large coalition autour du président Macky Sall.

Très impliqué dans le milieu sportif en tant que dirigeant de club, El Hadji Malick Gakou avait été nommé en avril dernier ministre des Sports dans le premier gouvernement du Premier ministre Abdoul Mbaye, juste après l’arrivée au pouvoir du président Macky Sall.

Copyright : © APA et (APS)

 


Tags assigned to this article:
Ministresénégal

Related Articles

RDC:Résultats de l’élection présidentielle non crédibles: pourquoi ?

Voici pourquoi les chiffres officiels “ne sont pas crédibles” Les résultats publiés par la Ceni(Commission électorale congolaise) ne sont pas crédibles

Guinée: la communauté internationale mobilisée contre les violences

La communauté internationale tente d’éviter une explosion de violence en Guinée où l’opposition crie à la « fraude » et réclame l’annulation

RELATIONS RWANDA-RDC Le schéma de rupture redouté de part et d’autre de la frontière

Après plusieurs atermoiements sur l’infiltration des combattants rwandais dans les rangs des mutins du M23 actuellement aux prises avec les

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*