Alerte Infos

Sénégal: Karim Wade désigné candidat du PDS à la prochaine présidentielle

Sénégal: Karim Wade désigné candidat du PDS à la prochaine présidentielle
Karim Wade

Karim Wade, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été désigné samedi candidat de l’ex-parti au pouvoir au Sénégal pour la prochaine élection

Karim Wade, fils de l’ex-président, en prison depuis deux ans, a été désigné, samedi à Dakar, candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS) à la prochaine élection présidentielle.

Ce choix n’est que virtuel. Car, Karim Wade doit connaître le sort que lui réserve la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). En procès pour enrichissement illicite présumé, Karim Wade croupit en prison depuis avril 2013. Le juge de la CREI doit sceller, lundi 23 mars 2015, le sort du fils de l’ex-chef d’Etat, Abdoulaye Wade. Sept ans de prison ferme et la déchéance pendant dix ans de ses droits civiques, sont parmi les peines requises par le procureur spécial à la CREI, contre Karim Wade. Ce qui veut dire que si le juge suit le réquisitoire du procureur, l’élection présidentielle prévue en 2017, trouvera Karim Wade derrière les barreaux.

Désigné au terme d’une élection, le fils de Me Wade s’est largement octroyé les 257 délégués sur 268 au total qui ont voté. Au départ, ils étaient huit candidats à vouloir succéder Abdoulaye Wade à la tête du PDS. A l’arrivée, cinq candidats ont fait face à Karim Wade et les autres ont retiré leur candidature au profit de Wade fils.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Karim WadePDSsénégal

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Côte d’Ivoire: Ouattara désigné candidat de son parti à la présidentielle

Le président ivoirien Alassane Ouattara a été officiellement désigné dimanche comme candidat de son parti à la présidentielle d’octobre, cruciale

Mali: Un charnier de 21 corps découvert près de Bamako ; la tâche se complique pour Sanogo

[wp_ad_camp_3] L’étau se resserre de plus en plus sur l’ex capitaine putschiste Amadou Sanogo. Arrêté il y a une semaine,

RDC : un colonel fait défection avec plus de 50 militaires

Un colonel des Forces armées de la RDC (FARDC) a fait défection avec une cinquantaine de militaires à Beni, ville

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*