Sénégal : Karim Wade traîne l’Etat du Sénégal devant l’ONU

Sénégal : Karim Wade traîne l’Etat du Sénégal devant l’ONU

[GARD align= »center »]

Le fils et ancien ministre de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade

Le fils et ancien ministre de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade

La nouvelle vient de tomber. Karim Wade, fils de l’ancien président sénégalais en détention dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis a porté plainte contre l’Etat du Sénégal auprès du Groupe de travail sur la détention arbitraire, un organisme dépendant du Haut-commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme.

Cette démarche souligne, les avocats de l’ancien ministre des infrastructures entre dans le cadre de leur stratégie d’internationaliser le cas de leur client.

Il s’agit d’alerter l’opinion internationale sur le statut d’otage du fils de Me Abdoulaye Wade en détention depuis le 17 avril 2013.

La plainte en question a été déposée depuis le 1er avril dernier par les avocats au siège de l’organisation onusienne.

Pour rappel, dès son arrivée à la tête du Sénégal, le président sénégalais, Macky Sall avait réactivé la Cour de répression de l’enrichissement illicite pour traquer certains dignitaires de l’ancien régime de Me Abdoulaye Wade, père de Karim Wade.

En mai 2013, l’ex-ministre des transports, des infrastructures, de la coopération internationale et de l’énergie, Karim avait déjà porté plainte contre l’Etat du Sénégal auprès de la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Dans cette première plainte, le fils de Me Wade dénonçait une détention abusive et réclamait à titre de dommage et intérêt une somme de 200 millions de francs Cfa.

[GARD align= »center »]

La même Cour était intervenue dans le dossier sur l’interdiction de sortie du territoire qui frappait certains dignitaires du régime de Me Wade en demandant au Sénégal de respecter les différentes conventions dans ce sens.

Adama Coulibaly
Dakar – Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
Karim Wadesénégal

Related Articles

Côte d’Ivoire : Bensouda veut avoir Blé Goudé ici et maintenant dans un contexte de guerre d’images

[GARD align= »center »] Fatou Bensouda, la procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) a réitéré la demande de son institution quant

Attaque de Bassam: Deux militaires ivoiriens condamnés à dix ans de prison ferme

[GARD align= »center »] Le tribunal militaire a condamné jeudi soir à dix ans de prison ferme les sous-officiers Zoumana Sanga Coulibaly

Guinée : ouverture officielle de la campagne électorale

En Guinée, la campagne électorale démarre jeudi 10 septembre 2015 et s’achèvera samedi 10 octobre 2015, à la veille du

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. sidibe
    sidibe 8 avril, 2014, 10:17

    espece de fils de voleur qui seme le vent recolte la tempete .nous jugerons tous les voleurs et leurs enfants hyper ministres .vous voilà prevenu . MACKYtient bon et garde le encore bravo

    Répondre à ce commentaire
  2. Guillaume Modimola
    Guillaume Modimola 8 avril, 2014, 20:44

    Il a droit à un procès équitable… et la charge de la preuve appartient à celui qui allègue…

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*