Sénégal: la Chine injecte plus de 1 milliard de dollars dans les rails

by Alain Serge | 25 décembre 2015 0 12 00 120012

[GARD align= »center »]

Macky Sall et Xi-Jinping lors de la signature des accords à Pékin fin février 2014. Reuters[1]

Macky Sall et Xi-Jinping lors de la signature des accords à Pékin fin février 2014. Reuters

Les autorités sénégalaises ont attribué sans appel à la concurrence un marché de 1 milliard 256 millions 970 mille dollars Us, soit 754 milliards de francs Cfa à l’entreprise chinoise China Railway Construction Corporation International (CRCCI) pour reconstruire entièrement la ligne Dakar-Kidira.

Les Chinois s’engagent à porter le trafic de passagers à deux millions par an et six millions de tonnes de marchandises. Un tel objectif ne sera atteint que si China Railway Construction Corporation International parvient à réhabiliter l’axe ferroviaire Dakar-Kidira, à quelques encablures de la frontière malienne. Après avoir arraché la concession du chemin de fer Dakar-Bamako  à Transrail de l’homme d’affaires Abbas Jaber, Mansour Elimane Kane ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a paraphé mardi le contrat avec la partie chinoise. «Le besoin est criard. Les premiers rails ont été posés depuis 1885. Ceux qu’on veut réhabiliter ont été inaugurés en 1923 et n’ont jamais été dépoussiérés», affirme le ministre.

Avant d’ajouter : «le trafic de Transrail est réduit à un train tous les trois jours alors qu’on a trois millions de tonnes de marchandises au port qu’il faut transporter au Mali par la route avec 254 camions par jour avec un impact très négatif sur la dégradation des routes. La surcharge à l’essieu coûte 60 milliards par an pour réparer les routes du Sénégal ».

Le coût global du projet de réhabilitation du chemin de fer est de 1 milliard 256 millions 970 mille dollars Us, soit 754 milliards de francs Cfa, financé par la République populaire de Chine à un taux concessionnelle maximum de 2 % avec une durée de remboursement de 30 ans. 113 milliards de ce montant, représentant 15 %, seront exécutés par les entreprises nationales, conformément au quota de financement de l’Etat du Sénégal dans le projet.

En revanche, les deux parties n’ont rien révélé sur les spécificités du contrat. La Chine est aussi engagée dans la construction d’une autoroute à l’intérieur du Sénégal.

© OEIL D’AFRIQUE

Endnotes:
  1. [Image]: http://oeildafrique.com/wp-content/uploads/2015/12/chine-et-senegal-echange-commercial.jpg

Source URL: http://archives.oeildafrique.com/senegal-la-chine-injecte-plus-de-1-milliard-de-dollars-dans-les-rails/