Sénégal: Les avocats de Mme Habré dénoncent un contorsion judiciaire en faveur des Chambres africaines

Sénégal: Les avocats de Mme Habré dénoncent un contorsion judiciaire en faveur des Chambres africaines

[GARD align= »center »]

 l’ancien président tchadien, Hissène Habré

L’ancien président tchadien, Hissène Habré

Les Chambres Africaines extraordinaires ont-elles décidé de faire tomber tous ceux qui entourent l’ancien président tchadien, Hissène Habré ? Tout semble être le cas. En effet, pendant que son mari est en prison depuis quelques mois, Mme Fatime Raymonne Habré serait victime d’une campagne médiatique de la part des chambres africaines extraordinaires.

Selon des sources sûres tout est parti d’une lettre sur l’ancienne première dame du Tchad, écrite par un certain Djeteke, un tchadien de surcroît et en même temps, membre de la cellule de communication des chambres. La lettre en question aurait été postée sur le site des Chambres Africaines Extraordinaires par sa cellule de communication à Dakar, dans la capitale sénégalaise.

Dans sa missive, Djeteke aurait tiré à boulet rouge sur l’honorabilité de l’épouse de l’ancien président, Hissen Habré. Une stratégie que certains qualifient de contraire aux prérogatives du tchadien qui est membre intégrant des chambres africaines qui doivent jugées dans les prochains mois, l’ancien chef d’Etat tchadien, dans le cadre des poursuite entamée depuis plusieurs année contre lui pour crime contre l’humanité.

La sortie de M. Djeteke n’a pas laissé indifférente Madame Habré qui a porté l’affaire au niveau de la justice sénégalaise. La réaction des juges est attendue pour les prochains jours. Le 6 février dernier la justice a indiqué que la citation directe pour diffamation de Mme Habré est recevable. Mme Habré dans sa plainte a estimé que le site des chambres a permis d’amplifier les insultes mais aussi détourné le site des chambres africaines de sa mission première qui est d’informer sur les activités des chambres.

Mais M. Djeteke et la cellule de communication dont le responsable est Marcel Mendy ont décidé de snober cette démarche.
Pour eux, il n’est pas question de se déférer devant les juges. Ils ont décidé d’ignorer la justice et ne veulent pas se donner la peine de constituer des avocats. Le juge avait décidé d’annuler la citation de Mme habré au motif que la première date de comparution était un jour férié.

D’aucuns estiment que ces personnalités tchadiennes au Sénégal sont de connivence avec des personnalités sénégalaises pour ne pas répondre aux convocations de la justice programmées pour le 17 octobre, le 7 novembre, 21 novembre et enfin le 19 décembre 2013. A ces dates précitées, seuls les avocats de Mme HABRE se sont présentés pour présenter leurs arguments, Marcel Mendy et ses adjoints ainsi que M DJETEKE n’ont jamais comparu sans que la justice sénégalaise ne réagisse. Ce qui amène les avocats de Mme Habré que les convoqués bénéficient d’une protection des hautes autorités du Sénégal pour se comporter de la sorte face à la justice sénégalaise.

Dans leur plaidoirie, les avocats ont exigé des sanction et des condamnations pour le délit de diffamation. Mais le juge n’a jamais voulu aborder cet aspect sachant pertinemment qu’il était constitué.

Pour plusieurs observateurs de la politique sénégalais et du feuilleton Hissen Habré, l’enjeu du procès était aussi politique. Car donner raison à Mme Habre contre la cellule de communication des CAE reviendrait à refroidir les élans de la fameuse campagne de sensibilisation d’autant plus que la cellule de communication agit sous la houlette de certaines agences.

[GARD align= »center »]

Les avocats de Mme Habré ont donc qualifié la décision du non lieu du juge d’extraordinaire contorsion et de décision qui prête à sourire. « elle symbolise l’incroyable gêne du juriste qui esquive magistralement le fond pour venir en aide à des personnes agissant en violation de la loi », ont-ils conlu.
Une situation qui fait dire à plusieurs observateurs que Mme Habré est victime de la procédure en cours contre son mari, actuellement en prison au Sénégal. Certains vont jusqu’à conclure que Hissen Habré est déjà condamné et point n’est besoin de tenir un procès dans son affaire, si tant est que ses proches n’ont plus droit à la justice.

Adama Coulibaly
Dakar – © Oeildafrique.com 


Related Articles

Ghana : John Mahama ne se rendra pas au sommet de l’Union Africaine

Tout comme le Président égyptien, Abdel Al-Sissi, le Chef de l’Etat ghanéen, John Mahama a indiqué samedi qu’il ne participera

Bénin: effervescence dans plusieurs villes à la veille de la clôture de la campagne présidentielle

[GARD align= »center »] Au Bénin, la trentaine de candidats encore en lice pour la succession de Yayi Boni continuent la campagne

Sénégal : Un avion de Delta Airlines dérouté vers Dakar pour une alerte de sécurité à bord

[GARD align= »center »] Un avion de la compagnie aérienne américaine Delta Airlines s’est dérouté vers l’aéroport international de Dakar (Sénégal) suite

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*