Sénégal: les députés adoptent à l’unanimité un projet de loi sur la déclaration de patrimoine

Sénégal: les députés adoptent à l’unanimité un projet de loi sur la déclaration de patrimoine

[GARD align= »center »]

assemblee-vote sénégal

Les parlementaires sénégalais ont adopté vendredi à l’unanimité le projet de loi sur la déclaration de patrimoine. Parallèlement, ils ont déploré l’absence de certains acteurs nationaux dans le champ d’application du texte.

C’est un projet de loi qui avait été agité dès l’arrivée du Président Macky Sall au pouvoir en 2012. Il vise notamment à mettre la lumière sur la richesse des hommes politiques avant d’arriver au pouvoir. Les parlementaires ont tous reconnu l’importance de ce projet de loi. Ans, ils ont souligné la nécessité de soumettre certains acteurs nationaux à cette nouvelle loi.

Tous estiment que la déclaration de patrimoine est nécessaire dans la mesure où elle permet de sauvegarder les ressources publiques. La loi protège les hommes politiques et les cadres de l’administration contre toute suspicion.

Le ministre chargé de la Promotion de la bonne gouvernance, Abdou Latif Coulibaly, qui a défendu le projet de loi devant les députés, tient à préciser que la déclaration de patrimoine est un mécanisme qu’il convient d’intégrer dans la vie publique nationale.

[GARD align= »center »]

«L’objectif du présent projet de loi est de promouvoir d’une part la responsabilité, la probité et l’intégrité des autorités dans l’exercice de leurs hautes fonctions, et d’exclure d’autre part toute tentative d’accaparement des moyens et des ressources qui leur sont affectés», a expliqué M. Coulibaly, cité par l’Agence de presse sénégalaise.

Il signale que cette loi n’est pas dédiée à la lutte contre la corruption. Cependant, elle facilitera le travail de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC).

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
Déclaration de patrimoinedéputesloipolitique

Related Articles

Malawi corruption: la présidente Joyce Banda limoge son gouvernement

La présidente du Malawi, Joyce Banda, a limogé jeudi les 25 membres de son gouvernement, après la révélation d’une affaire

Maroc: appels dans l’opposition pour l’instauration d’un « Jour du disparu »

Des responsables de l’opposition au Maroc souhaitent l’instauration d’un « Jour du disparu » le 29 octobre, date de la disparition en

Teodorin Obiang dénonce la violation du droit international malgré la levée du mandat d’arrêt contre lui

Le 2e vice-président de Guinée équatoriale en charge de la défense et de la sécurité, Teodoro Nguema Obiang alias Teodorin,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*