Sénégal: Les Magistrats se fâchent contre la libération de 19 pyromanes par le ministre de l’Intérieur

Sénégal: Les Magistrats se fâchent contre la libération de 19 pyromanes par le ministre de l’Intérieur
Les magistrats du Sénégal

| Archives

A Touba, alors qu’il était absent du Sénégal, le député de la majorité présidentielle a vu son domicile, sa boulangerie et un de ses véhicules complètement calcinés par des disciples mourides, l’une des communautés religieuses les plus importantes du Sénégal. 19 personnes ont été interpellées par la Police, avant d’être libérées sans aucun jugement. Ce qui a irrité l’Union des magistrats du Sénégal, qui accuse, sans le citer, le pouvoir exécutif.

Les dégâts de la campagne pour les élections locales au Sénégal ont fini de faire polémique. Entre les magistrats et le ministère de l’Intérieur, on s’accuse, se justifie et rejette la balle sur la libération de 19 individus interpellés puis relâchés sans jugement après l’incendie des biens du député du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté.  

[GARD align= »center »]

Mardi, l’Union des magistrats du Sénégal est sortie de ses gonds pour dénoncer l’attitude du pouvoir exécutif dans son immixtion concernant la  libération des pyromanes. «C’est une immixtion inacceptable du pouvoir exécutif dans le fonctionnement de la justice », indiquent les magistrats dans un communiqué.

Ne voulant pas se laisser piétiner par l’exécutif sénégalais, l’Union des magistrats du Sénégal veut donner une suite judiciaire aux événements survenus à Touba.  

«Le bureau exécutif des magistrats a constaté un traitement inéquitable dans le traitement judiciaire de ces événements. Dix neuve personnes présumées ont été arrêtées puis libérées après une sortie du ministre de l’Intérieur et des menaces proférées à l’encontre des forces de l’ordre. L’union des magistrats exhorte les magistrats, surtout les procureurs de la République compétents, à se saisir de tous les faits constitutifs d’infractions à la loi pénale commis à l’occasion de ces manifestations et à leur donner toutes les suites judiciaires qui s’imposent, quels que soient les auteurs», martèlent les magistrats.  

Mercredi, le ministère de l’Intérieur a aussitôt réagi face à cette sortie au vitriol de la magistrature. Le conseiller en communication du ministre de l’Intérieur, l’Adjudant chef Mbaye Sady Diop souligne qu’«au nom du principe de la séparation des pouvoir consacré par la Constitution, le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo ne peut en aucune manière s’immiscer dans le fonctionnement de la Justice».

[GARD align= »center »]

Il précise: «Le ministre de l’Intérieur rappelle, par ailleurs, en sa double qualité de ministre chargé de la sécurité intérieure et des cultes, s’est rendu à Touba exclusivement, pour s’entretenir avec le Khalife Général des Mourides».

Curieux donc, puisque l’entretien entre Abdoulaye Daouda Diallo et le khalife des Mourides  s’est déroulé au moment des faits, et les personnes citées dans l’affaire, toutes appartenant à la communauté mouride, ont été libérées aussitôt sans aucun jugement.  

[wp_ad_camp_4]

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
dakarjusticesénégal

Related Articles

Niger: Issoufou et Ahmadinejad disent n’avoir pas « évoqué l’uranium »

Les présidents nigérien Mahamadou Issoufou et iranien Mahmoud Ahmadinejad ont affirmé mardi à Niamey n’avoir pas « évoqué » la question de

Le Soudan accuse le Soudan du Sud d’étendre son agression

KHARTOUM – Le Soudan a accusé mardi le Soudan du Sud d’avoir intensifié son agression en occupant de nouvelles zones

L’ONU va lever son embargo sur la vente de diamants en Côte d’Ivoire

C’est en 2005 que l’Organisation des Nations Unies (ONU) a imposé l’embargo sur la vente de diamant en Côte d’Ivoire.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*