Sénégal : Macky Sall dans la mauvaise passe

Sénégal : Macky Sall dans la mauvaise passe

[GARD align= »center »]

Macky Sall

Le Président sénégalais Macky Sall

Les sénégalais regrettent-il l’ancien président, Me Abdoulaye Wade ? En tout cas, ce qui se passe aujourd’hui au Sénégal semble le prouver. Elu dans l’espoir de régler le problème des sénégalais, notamment la baisse du prix des denrées de première nécessité, le coup de l’électricité entre autres, le président Macky Sall n’a pas une bonne presse au sein de la population sénégalaise.

Partout, on l’on passe pour parle de la gestion du pays par le nouveau régime, c’est la déception qui se manifeste. Les sénégalais reprochent au président de se focaliser sur la traque des biens mal acquis qui a du mal à prouver son efficacité car aucun francs n’a été retrouver. En effet, l’arrestation de Karim Wade et de certains anciens dignitaires sous la mandature de Me Abdoulaye Wade laisse croire à la population un acharnement de l’actuel gouvernement contre les possibles adversaires de demain.

Le pays est dur sous Macky

Le seul mot d’ordre dans le Sénégal d’aujourd’hui est « Deug bi Dafa Macky » c’est-à-dire en français, le pays est dur sous Macky. En clair, les sénégalais disent que l’argent, depuis l’accession de Macky Sall ne circule plus. Car au temps de Me Wade disent-ils, l’argent était visible. Certains disent avoir du mal à s’offrir trois repas par jour à cause de la cherté de la vie. Se prononçant sur la question, Birahim Diagne a souligné que le Macky doit d’abord se supprimer. A l’en croire, « il est incompétent et nul. Le plus nul d’Afrique c’est Faidherbe Sall président de circonstance par défaut par accident ».

[GARD align= »center »]

Des mots de ce genre, on le rencontre partout au Sénégal. La déception est en passe de se généralisé au sein de la population. Assane Niang, lui, se veut très clair dans ses propos. Il accuse le chef de l’Etat Macky Sall d’être le seul responsable de toutes les incompétences de son gouvernement qui n’arrive pas à ouvrir des fenêtres d’espoir pour la population.

En effet, depuis son accession au pouvoir en mars 2012, Macky Sall a fait de la traque des biens supposés mal acquis son cheval de bataille. Et cela, il le justifie par dit-il la demande sociale. Pourtant, les sénégalais semblent lui tourner le dos dans cette affaire.

Adama COULIBALY
Dakar – Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
dakarmacky sallsénégal

Related Articles

Les services secrets britanniques et Kadhafi: nouvelles révélations

Les services secrets britanniques ont travaillé avec le régime du colonel Kadhafi, allant jusqu’à trahir des dissidents réfugiés au Royaume-Uni,

Y’en a marre défie Macky Sall : « Il est le cadet de nos soucis »

Y’en a Marre crie son ras-le-bol. Face à l’acuité de la pénurie d’eau à Dakar qui a duré jusque là

Sénégal : l’ancien président Wade charge Macky Sall

[GARD align= »center »] Le Sénégal est toujours dans l’attente des résultats officiels du référendum du dimanche 20 mars. Le ministre de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*