Sénégal: série d’interpellations à quelques jours du verdict du procès contre Karim Wade

Sénégal: série d’interpellations à quelques jours du verdict du procès contre Karim Wade
Karim Wade

Karim Wade devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite lors d’une de ses dernières apparitions, le 15 mars 2013.|AFP

La Police sénégalaise procède, depuis quelques jours, à l’arrestation de militants de l’opposition et de la société civile. En moins de cinq jours, quatre personnes, dont l’un des avocats de Karim Wade en prison, ont été mis aux arrêts.

Ancien ministre de la Justice, Amadou Sall est l’un des avocats de Karim Wade, fils de l’ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade. En prison depuis avril 2013, Karim Wade attend le verdict de la Cour répression de l’enrichissement illicite (CREI), qui sera donné le 23 mars 2015. Son conseil, Me Amadou Sall a été placé lundi soir en garde à vue à la gendarmerie. Membre du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), Me Sall risque d’être inculpé pour des propos qu’il a tenus contre le chef de l’Etat, Macky Sall.

«Si jamais Macky Sall fait emprisonner Karim Wade, il ne passera pas une seule nuit de plus au palais. La seule chose que nous pouvons faire pour l’en empêcher, c’est la résistance. Macky Sall est un peureux. Il est incompétent, incapable et impuissant. Que tout un chacun sorte bâton, gourdin, cuillère, pilon, pour la résistance. Son seul objectif, quand il est arrivé au pouvoir, c’était de détruire la famille d’Abdoulaye Wade», a dit l’avocat lors d’un meeting du PDS, dimanche, dans la banlieue de Dakar.

D’autres individus ont été également interpellés. Certains sont placés sous mandat de dépôt.

Babacar Mbaye Ngaraf, coordinateur de «l’Alliance sauvons le Sénégal», un mouvement de soutien au PDS, a été entendu par le commissariat central de Dakar pendant trois heures, avant d’être relâché.

Serigne Assane Mbacké de Touba, présenté comme un pro-Karim, a été placé sous mandat de dépôt et envoyé à la prison de Diourbel.

Proche de Karim Wade, le maire de Djiddah Thiaroye Kao, en banlieue de Dakar, a été entendu par la police de Guédiawaye. D’autres jeunes du PDS, comme le lutteur Bathie Seras, sont également dans les liens de la Justice. La liste est loin d’être exhaustive.

Dans un communiqué publié lundi soir, le PDS estime que «c’est la panique générale au sommet de l’Etat».

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Karim Wadesénégal

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Sénégal: Il faut mettre fin à la «détention arbitraire» de Karim Wade, selon Amnesty

Jugé pour enrichissement illicite, l’ancien ministre Karim Wade a été condamné par une justice spéciale à six ans de prison

Mémorial Thomas Sankara: désigné parrain, John Rawlings reconnaissant à Roch Kaboré

[GARD align= »center »] L’ex-président ghanéen, John Jerry Rawlings, désigné comme parrain du projet mémorial Thomas Sankara, dont la cérémonie de lancement

Burkina: Simon Compaoré annonce une reconfiguration de la carte sécuritaire du pays

[GARD align= »center »] Le ministre burkinabè de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure, Simon Compaoré a annoncé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*