Sénégal – Turquie : La mobilisation des dakarois a eu raison du « mur de la honte »

Sénégal – Turquie : La mobilisation des dakarois a eu raison du « mur de la honte »

[GARD align= »center »]

Le mur qualifié de la honte

| Archives

Ce lundi 26 mai, l’ambassadeur turc au Sénégal a renoncé, au nom de son pays la Turquie, à construire son ambassade sur la corniche ouest de la capitale sénégalaise. Le projet de construction de l’institution diplomatique s’était heurté à une mobilisation générale des sénégalais entachant les relations entre Dakar et Ankara.

C’est à l’issue de sa rencontre avec Mankeur N’diaye, le Ministre sénégalais des affaires étrangères, que Mme Sibel Algan a annoncé la nouvelle aux journalistes dans l’après-midi du lundi. D’après la représentante diplomatique de la Turquie, la nouvelle ambassade turque verra le jour à un autre emplacement que déterminera le gouvernement sénégalais.

« Je voudrais tout d’abord vous assurer que la Turquie considère le Sénégal et le peuple sénégalais comme un frère et ami et ne ferait rien contre la volonté de ce peuple », a déclaré Mme Algan, regrettant des « critiques injustes » que subit la représentation diplomatique turque depuis quelques mois.

Les sénégalais s’étaient massivement mobilisés pour dénoncer ce qu’ils voyaient comme un usage abusif du patrimoine commun. Pétitions sur les réseaux sociaux, points presses, marches pacifiques… Tous les moyens étaient bons pour mobiliser l’opinion publique sénégalaise et faire réagir le gouvernement. Abdou Karim Touré, membre de l’Association activiste « Green Sénégal » s’était indigné le 30 mars dernier, dans les colonnes du quotidien sénégalais « le soleil », de la suppression des rares espaces verts de Dakar.

[GARD align= »center »]

Aujourd’hui, leur requête semble être entendue mais l’ambassadeur ambitionne quand même un site qui « soit peut-être aussi bien placé que le terrain actuel où on pourra construire une chancellerie qui va refléter les caractéristiques de l’architecture turque et sénégalaise et qui va embellir la ville de Dakar », a-t-elle déclaré. Et d’ajouter : « Il faut aussi que cette chancellerie reflète l’importance des excellentes relations qui existent entre nos deux pays ».

L’attribution de la Corniche Ouest comme futur lieu de construction de l’ambassade turque avait fait suite à un protocole d’échange de terrain entre Ankara et Dakar. Au moment où la diplomatie sénégalaise se faisait octroyer un terrain dans la capitale turque pour asseoir sa chancellerie, l’équipe de Mme Algan s’est vue proposer plusieurs terrains dont celui de la Corniche-Ouest.

Le Ministre Mankeur N’diaye n’a toutefois pas manqué de préciser que « le régime du président Macky Sall a hérité de ce dossier ». C’est donc « l’ancien régime qui avait octroyé ce terrain à l’ambassade de Turquie et au gouvernement turc pour y ériger une chancellerie ».

[GARD align= »center »]

Quoi qu’il en soit, cette façade maritime dakaroise que l’écrivain Mariama Bâ décrit comme « la plus belle corniche d’Afrique de l’Ouest » continuera d’offrir aux visiteurs une vue imprenable sur l’Atlantique.

Marie Hélène SYLVA
Paris – Oeildafrique.com

 

Marie Hélène Sylva

Marie Hélène Sylva

Journaliste à oeil d'Afrique, basée à Paris (France)


Tags assigned to this article:
sénégalturquie

Related Articles

Kagame aux bailleurs internationaux: «Vous pouvez garder votre argent»

 [GARD align= »center »] Paul Kagame a tancé la communauté internationale, accusée d’ingérence dans les affaires du Rwanda. Selon RFI, dans un

Kenya: le président Kenyatta tend la main à l’opposition

[GARD align= »center »] Le président kényan Uhuru Kenyatta a été élu vendredi pour un second mandat de cinq ans, une annonce

Le Nigeria n’a pas besoin d’un prêt du FMI, selon Christine Lagarde

[GARD align= »center »] Le Nigeria, première puissance économique d’Afrique, dont les recettes ont fondu avec la chute mondiale des cours de

1 commentaire

Espace commentaire
  1. NAÏLI
    NAÏLI 30 mai, 2014, 19:18

    trop de murs construit dans le monde stop !!!!

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*