SENEGAL : une lueur d’espoir dans l’obscurité

SENEGAL : une lueur d’espoir dans l’obscurité

Il y a des jours comme ça ou vous vous sentez vraiment fier. Fier d’être les témoins privilégiés d’événements qui marquent positivement l’histoire de l’Afrique.

C’est donc avec une grande fierté que j’ai appris sur RFI la victoire de Macky Sall, félicité par le candidat sortant Me Wade, qui de fait, reconnaissait ainsi sa défaite avant même la publication des résultats officiels. Le Sénégal vient apporter sa pierre à l’édifice du mur de la démocratie si difficile à ériger en Afrique.

Qu’elle est bienvenue, cette situation au regard des suffrages électoraux en Afrique dont les peuples désabusés par les tripatouillages constitutionnels, le coup de tonnerre que constitue ce coup d’État inimaginable au Mali et les fraudes massives aux élections. Dans le jargon des politiciens ouest-africains, n’entend -t-on pas souvent dire qu’il faut être bête pour organiser des élections puis de les perdre ? La vérité est que la pratique serait de tout mettre en œuvre pour manipuler les listes électorales, les suffrages exprimés dans les urnes et brouiller toutes les cartes après avoir modifié la constitution. Tout cela pour rester quelques années supplémentaires au pouvoir, détourner encore quelques milliards de FCFA supplémentaires dans leurs comptes bancaires avec en primes des séjours dans des hôtels de luxe et quelques voyages en première classe. C’est la politique sans cœur. Il y a des jours où j’aimerais entrer dans la logique des politiciens pour comprendre comment on peut garnir son compte bancaire de milliards de Franc frauduleusement soustraits aux deniers publics et avoir après le courage de se tenir devant le peuple pour lui expliquer que l’Etat n’a pas les moyens d’approvisionner les hôpitaux en produits pharmaceutiques, en biens de premières nécessités et qu’on ne peut construire des écoles pour les enfants. Ce cynisme me tue. J’ai beau réfléchir, je n’arrive pas à comprendre. Quelque soient les reproches faits à ATT du Mali, aujourd’hui, je rêve que la grotesque équipée de soldats voyous soit désavouée de tous les dirigeants africains épris de bon sens et de démocratie. il faut redonner au peuple le crédit de ses efforts vers la démocratie afin qu’il retrouve sa fierté légitime. Je rêve pour que toutes les caricatures de démocratie s’effondrent en Afrique, du nord au sud, de l’Ouest à l’est en passant par le Centre. Je rêve pour que la volonté des peuples s’ exprime désormais par suffrages et que soit enfin respecté la volonté des citoyens. il est tant que seul le travail bien fait soit enfin la seule source de rétribution des efforts des uns et des autres.

Un grand satisfécit à tout le peuple sénégalais pour cette leçon de démocratie qu’il vient de donner à l’Afrique. Merci de nous redonner espoir, sourire et fierté après la honte répandue sur tout un continent par les cow-boys de Kati.

Bon courage au peuple africain.

E. N



Related Articles

Premier dérapage de François Hollande

Quelques heures seulement après son investiture l’humaniste Hollande rend hommage au Raciste Jules Férry fervent défenseur de la Colonisation .Celui

RDC: Danse avec l’UDPS, lorsque la fille aînée l’opposition s’emmêle des pinceaux

En politique, s’il y a bien un parti qui réussi le tour de force de réunir puis de diviser ses

La presse et la dictature

« En Afrique, les dictatures musèlent la presse, alors qu’en Occident les dictateurs laissent la presse vous bourrer le crâne des

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*