Sénégal: Wade se prononce sur le cas de son fils

Sénégal: Wade se prononce sur le cas de son fils

[GARD align= »center »]

Abdoulaye Wade et son fils Karim Wade

Abdoulaye Wade et son fils Karim Wade

Depuis son voyage en Côte-D’Ivoire, l’ancien chef de l’Etat sénégalais ne s’est pas prononcé sur l’actualité sénégalaise, notamment sur l’arrestation de son fils par le régime actuel du président, Macky Sall. 

Une télévision privée sénégalaise a fait le déplacement pour l’interviewer dans sa résidence parisienne, depuis son départ du pouvoir en 2012. 

Une occasion saisie par l’ancien chef d’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade d’évoquer le cas de son fils, Karim Wade détenu dans la prison de Rebeuss depuis quelques mois, dans le cadre de la traque des biens mal acquis. 

Dans cet entretien l’ex-président sénégalais, Me Abdoulaye Wade confie que depuis l’arrestation de Karim Wade je n’ai pas parlé du dossier. 

Certes, poursuit-il cela me fait mal. « Depuis bientôt un an, il est en prison et personne ne peut pas fournir des preuves contre lui », s’offusque-t-il. 

Ne comprenant pas l’acharnement du pouvoir sur son fils, Wade estime que s’il (le pouvoir Macky Sall) avait fourni des preuves j’allais avoir plus mal encore. Poursuivant, il note que heureusement, il (Karim) a la force de vivre cet emprisonnement avec sérénité. 

Se prononçant sur le fonctionnement de l’Etat actuel par le nouveau régime, le président Wade relève qu’il a  l’impression que le pouvoir a dévié du chemin que j’avais tracé.

[GARD align= »center »]

Selon Me Abdoulaye Wade, la démocratie sénégalaise est menacée.  Car dit-il, on a arrêté prés de 25 personnes parce qu’elles étaient mes proches. 

Adama Coulibaly
Dakar – Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
Karim Wadeprisonsénégal

Related Articles

Tchad, Mali et Sénégal appellent à une intervention militaire en Libye

[GARD align= »center »] Les présidents tchadien, malien et sénégalais ont exhorté mardi les Etats occidentaux à « achever le travail » en Libye

Afrique du Sud: le président Zuma renonce à poursuivre un caricaturiste

Le président sud-africain Jacob Zuma a confirmé lundi matin qu’il renonçait à poursuivre un journal et un caricaturiste qui l’avaient

Sondage: qui remportera la CAN 2013 ?

La 29e édition de la Coupe d’Afrique des nations s’ouvre ce samedi. Quelle sélection voyez-vous remporter, le 10 février à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*